El Mourouj : Le frère et la sœur toxicomanes assidus





On connaît les effets de la drogue; raison pour laquelle la loi est très stricte et sévère avec les dealers. Néanmoins, les choses se compliquent lorsque la sœur et le frère écoulent ce poison. Pis encore, ils sont tous les deux toxicomanes... Tunis - Le Quotidien La nuit commençait à tomber et les habitants de la localité d’El Mourouj s’apprêtaient à rentrer chez eux. C’est que le froid n’encouragait guère à rester dehors. Au même moment, les agents d’une patrouille mobile se préparaient à sortir pour effectuer une ronde nocturne. C’est que le devoir les appelle à prendre en charge la sécurité des citoyens et de leurs biens. A la première rue investie, les agents remarquèrent une silhouette qui progressait difficilement. Les auxiliaires de la justice décident alors de s’arrêter et appréhender la demoiselle en question. D’emblée, ils découvrent que la jeune fille était dans un état qui ne permettait guère de l’interroger. Du coup, on décida de la conduire vers un hôpital de la place. Et là, coup de théâtre, il s’est avéré qu’il s’agit bel et bien d’une toxicomane. Les analyses de sang et d’urine ont montré clairement que c’est un sujet habitué à la consommation de la drogue. Qu’est-ce qui pouvait bien pousser une jeune fille vers une telle pratique? Une question à laquelle on ne pouvait répondre qu’une fois la jeune fille rétablie, c’est-à-dire le lendemain. C’est ainsi que les enquêteurs ont entamé leur enquête pour découvrir un véritable drame familial. Il faut dire que cette histoire remonte à deux ou trois ans lorsque le frère aîné a organisé une soirée à laquelle ont été conviés plusieurs de ses amis. Au passage, on a servi de l’alcool et fumé quelques joints. C’était l’occasion pour la frangine d’essayer à son tour ce genre de tabac. A la longue, elle en est devenue accro. Du coup, c’est avec son frère qu’elle partageait ces moments de tentation et d’excitation. Peu à peu, les deux frangins ont été obligés de trouver de l’argent par n’importe quel moyen afin d’acheter leur dose de drogue. L’étau s’est resserré au point de les transformer en de véritables dealers puisqu’ils n’avaient d’autres choix que de vendre de la drogue pour s’en procurer. Cette activité n’est pas passée sans que le frère aîné ne tombe entre les mains de la police. Il fut ainsi condamné à deux ans de prison pour distribution et consommation de produit stupéfiant. La sœur a été ainsi abandonnée à son propre sort. Elle devait dès lors se débrouiller seule pour avoir sa dose journalière de drogue. On lui fit subir le traitement le plus humiliant allant jusqu’à abuser d’elle en échange de quelques joints fumés à la hâte tous les soirs dans le domicile de son fournisseur. Après avoir obtenu le nom de son fournisseur, les enquêteurs se sont rendus chez lui et l’ont arrêté. Quant à la jeune fille, les autorités ont décidé de la diriger vers un centre spécialisé pour subir une cure de désintoxication. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com