Cinéma : Une complicité fructueuse!





Après le long métrage "Un ballon et des rêves" qui décrivait le monde du football, le réalisateur Mohamed Damak enchaîna avec un moyen métrage au titre évocateur "Le banquet". Une autre écriture filmique pour décrire, une situation ubuesque visitée par une vision onirique. Un petit film d'auteur qui se présentait comme un habile exercice filmique où l'absurde donnait le ton à cette réflexion. Cette. oeuvre décrocha alors le Tanit d'Or du court métrage et scellait le début d'une complicité entre le réalisateur Mohamed Damak et le journaliste-scénariste Mohamed Mahfoudh. Par manque de circuit de diffusion adapté ce court métrage ne connut pas l'exploitation qui lui revenait de droit pour un film lauréat.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com