Zoubeïr Baya : «Engranger les trois points, c’est l’essentiel!»





Comment se présente pour vous cette dernière phase du championnat? Il faut dire que notre équipe a été très sollicitée et soumise le plus souvent à un rythme infernal. Entre les matches de championnat, de Coupe et de champion’s League, on ne peut éviter par moments la lassitude tant physique que mentale. Pour ce qui concerne la dernière phase du championnat, je pense qu’il faut savoir gérer cette situation avec le maximum de sérénité et de lucidité. J’avoue que ce n’est pas une entreprise aisée, mais il faut s’efforcer pour que la réussite soit au bout du parcours. Peut-on dire que le rôle des cadres de l’équipe peut être déterminant en pareille situation? En effet, chacun de nous assume une responsabilité beaucoup plus grande que celle d’un jeune dont l’expérience est assez limitée. Pour ma part, je fais de mon mieux pour aider mes coéquipiers à s’adapter aux situations difficiles et à s’exprimer de la meilleure manière possible. Que peut-on dire du match à livrer au C.S.S? Ecoutez, nous sommes leaders et nous entendons le rester jusqu’au bout. Nous n’avons aucun autre choix que la victoire. Pour y parvenir, nous nous sommes armés comme il se doit. L’équipe est prête et nous tenterons de réaliser l’objectif fixé. Le derby de la capitale pourrait-il servir les intérêts de l’Etoile? J’espère bien. Mais il s’agira pour nous de ne viser que les trois points de la victoire sans nous soucier de ce qui peut se produire à Radès. Notre destin, nous le tenons entre les mains. Nous avons une avance de trois points qu’il faudra sauvegarder jusqu’au bout et c’est l’essentiel de notre mission. Il y a quelque chose de surprenant quand même qui se produit au moment où l’Etoile joue pour le titre: le public ne vient pas en masse au stade. Comment expliquez-vous ceci? Je n’arrive pas à réaliser que le public de l’Etoile ne garnit pas totalement les travées du stade olympique de Sousse. Certes, les quelques passages à vide de l’équipe ont découragé la plupart des supporters mais ceci ne justifie pas l’attitude du public qui a, qu’on le veuille ou pas, son rôle à jouer. Il doit encourager son équipe et l’aider quand elle en a besoin. J’espère que les supporters de l’Etoile seront nombreux au Taïeb Mhiri pour pousser l’équipe et lui permettre de réaliser ses intentions. Confiant? Evidemment. Il faut aussi espérer que la chance soit de notre côté. C’est un facteur important dans le football (sourire). M.E.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com