Hammamet: Manipulé par sa fiancée, il enlève sa collègue





Il ne s’attendait pas à ce que les événements prennent une autre tournure. Il faut dire qu’il avait agi par solidarité avec sa fiancée. Du coup, la rivale a fait des révélations d’une extrême gravité... Tunis - Le Quotidien En quittant le lieu de son travail, un hôtel situé en pleine Médina de Hammamet sud, cet agent d’accueil ne pensait pas qu’au premier virage, un homme armé allait monter tout un plan pour la dévier de sa trajectoire. Il y a lieu de souligner que quelques minutes auparavant, la jeune demoiselle était derrière son bureau en train de réviser les listes des touristes devant débarquer à l’hôtel le lendemain. D’ailleurs, puisqu’il faisait tard, l’un de ses collègues lui a même proposé de l’accompagner chez elle. Il est vrai qu’à pareille heure, la Médina se vidait de ses visiteurs qui envahissent les hôtels et les restaurants. Ce qui fait que les lieux deviennent assez difficiles pour qu’une jeune fille les traverse seule, d’autant que c’est l’hiver, et l’on a ainsi, toutes les raisons du monde d’avoir peur. Néanmoins, la jeune demoiselle habituée des lieux n’estimait pas qu’il y avait réellement un danger et s’est pressé le pas afin de rejoindre son domicile rapidement. Malheureusement, à la première rue, un jeune homme a surgi, lui coupant la route et la sommant de le suivre. En réalité, elle n’avait pas trop de choix. Son bourreau avait brandi un couteau qu’il a pointé au niveau de son dos, l’avertissant qu’au moindre geste, il n’hésitera pas à l’enfoncer dans cette chair fraîche qu’il molestait au fur et à mesure de l’évolution des événements. Coup de théâtre, et alors que le plan se déroulait comme en a voulu notre bourreau, une patrouille de police s’est arrêtée au niveau du couple. Les agents ont voulu vérifier l’identité des deux passants. Sans trop hésiter, la jeune fille s’est mise à crier, demandant de l’aide aux agents. Après avoir constaté qu’il s’agit bel et bien d’un braquage, les auxiliaires de la justice ont réussi à neutraliser le jeune homme avant de le désarmer et embarquer les deux protagonistes dans cette affaire au poste. Interrogé, le jeune homme a déclaré avoir agi de la sorte par solidaire avec sa fiancée qui n’est autre que la collègue de la victime. Les deux filles qui travaillaient dans le même hôtel entretenaient des relations tendues et n’arrêtaient pas de se chamailler au vu et au su de tout le monde. A la longue, la fiancée a réussi à monter son futur mari contre sa collègue allant jusqu’à lui demander de se venger d’elle. Ce dernier, à court d’idées, n’a pas trouvé mieux pour satisfaire les caprices de sa fiancée que d’aller couper la route à sa rivale et tenter de l’enlever. Du coup, les enquêteurs ont voulu comprendre les origines de ce différend entre les deux jeunes filles. Deuxième coup de théâtre: la victime a décidé de tout avouer aux auxiliaires de la justice, déclarant que les deux demoiselles avaient un faible pour le même homme, en l’occurrence, le directeur de l’hôtel, allemand de nationalité. C’est ainsi que la situation s’est dégradée davantage le jour où notre Don Juan a opté pour la victime, rendant jalouse la fiancée. Celle-ci, ne pouvant supporter un tel sort, a poussé son fiancé à se venger de sa collègue. L’enquête close, le jeune homme et sa fiancée ont été inculpés de tentative de détournement à l’aide d’une arme blanche. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com