Nationale A (24ème J.) : Il fera chaud à Béni Khalled, Béja et Hammam-Lif





Limitée à quatre rencontres seulement en raison de la participation de trois de nos clubs en compétition africaine, cette vingt-troisième journée de la Nationale A ne manquera quand-même pas de piquant, notamment en bas du tableau où pas moins de quatre formations sont condamnées à vaincre. En effet à Hammam-Lif, à Béni Khalled et à Béja les nerfs seront à fleur de peau. La situation des clubs recevants est peu enviable et seule la victoire leur permettra d’entretenir l’espoir du maintien. Mais les visiteurs seront-ils prêts à faire des concessions? Nous en doutons fort. Dans la banlieue sud de Tunis, d’abord, le CS Hammam-Lif qui occupe l’avant-dernière loge avec 19 points recevra l’US Monastirienne et n’aura d’autre choix que le succès. En a-t-il les moyens à l’heure actuelle? Ses dernières sorties n’incitent guère à l’optimisme et la pression qui entoure ce match n’est pas faite pour libérer les camarades de Chihi. Il faudra s’attendre donc à un match extrêmement tendu. Un peu plus loin, à Béni Khalled, l’Etoile locale qui n’est pas mieux lotie que le CSHL jouera son va-tout dans cette opposition face à l’ES Zarzis qui se trouve, elle, à un seul étage plus haut avec 20 points. Ce sera là un match à six points car une parité ne fera l’affaire ni des uns ni des autres. Pour l’heure, les Cap-Bonais partent avec les faveurs des pronostics mais les Sudistes sont capables de tous les exploits. Voilà un match à déconseiller aux âmes sensibles. A Béja, l’Olympique local n’aura pas non plus le choix. Lanterne rouge, il a un besoin urgent de points pour sauter ses devanciers. Mais comme on sait qu’en face il y a un Club Africain qui tient lui aussi au gain de la rencontre, malgré les absences annoncée de quelques titulaires pour s’accrocher au mince espoir en championnat, on s’attend à voir les Cigognes souffrir énormément même si une victoire de leur part ne devrait pas étonner. * Le match des sans souci Enfin à Bizerte, le club local qui occupe une bien confortable cinquième place recevra un autre club sans soucis particuliers, à savoir l’EOG Kram. Voilà une opposition assez calme qui devrait offrir aux présents un spectacle de choix en l’absence de gros enjeux. Mais les émotions attendues de cette vingt-quatrième journée ne s’arrêteront pas à cette journée de dimanche. Au cours de la semaine prochaine, le leader étoilé secoué par son dernier revers à Sfax cherchera à se réhabiliter face au Stade Tunisien mercredi, le CSS relancé à la faveur de son denier succès rencontrera l’AS Marsa dans son fief. Quant à la rencontre entre l’Espérance et l’EGS Gafsa, elle sera logiquement reportée à une date ultérieure mais on ne peut s’empêcher de condamner ce silence coupable de la LNFNA qui n’a pas encore confirmé ou infirmé ladite information. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com