Moncef Souissi : “la vie culturelle sans moi…serait la mort”





- Vous avez vécu en France à l'époque où André Malraux était ministre de la Culture Que gardez-vous comme souvenirs ? J'ai eu la chance de rencontrer André Malraux en chair et en os dans le Quartier Latin quand j'étais étudiant en France, j'ai évolué dans le cadre de la vision "malraunienne" de la culture ; j'ai appris beaucoup de choses dans les maisons de la culture et les centres des arts dramatiques créés par André Malraux dans plusieurs régions françaises. Je pense que la culture dans la vision de Malraux, c'est la vie et une vie sans culture, c'est une vie sans âme. -Que pensez-vous de la vie culturelle tunisienne ? -La vie culturelle sans moi, sans ma participation et où on marginaliserait mon talent serait la mort.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com