Vente de missiles à la Syrie : Moscou avait informé Israël





Moscou-Agences Le ministre russe de la Défense, Sergueï Ivanov, a annoncé hier que les militaires russes avaient "informé il y a quelques jours" leurs collègues israéliens de la vente imminente de missiles anti-aériens de courte portée à la Syrie. "Ils leur ont prouvé matériellement que ce matériel ne pouvait pas être utilisé en mode portatif et les militaires israéliens l'ont admis", a indiqué Ivanov, cité par l'agence Interfax, sans préciser où cette démonstration s'était déroulée. La question de la livraison à la Syrie de missiles Strelets fait l'objet de plus d'attention "de la part des médias qu'elle ne le mérite", a par ailleurs affirmé Ivanov. "L'équilibre des forces dans la région n'est pas modifié. A notre avis, Israël domine considérablement la Syrie en ce qui concerne le potentiel militaire", a estimé le ministre, reprenant une opinion exprimée la semaine dernière par le président Vladimir Poutine. Ivanov a critiqué encore les médias pour la terminologie erronée présentant les systèmes de missiles comme portatifs. "C'est comme si on parlait de sous-marins volants", a-t-il ironisé. "Ce sont des missiles anti-aériens de courte portée, jusqu'à 5 km. Il ne convient pas de dire qu'ils pourraient atteindre le territoire d'Israël", a dit le ministre. Pour sa part, le président Vladimir Poutine a entamé hier par l'Egypte une tournée au cours de laquelle il se rendra également en Israël et dans les territoires palestiniens, pour réaffirmer le rôle de la Russie au Proche-Orient où Moscou a clairement cédé du terrain aux Etats-Unis.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com