Damas sceptique : «La pression sur la Syrie ne s’arrêtera pas»





Damas-AFP Le quotidien gouvernemental syrien Techrine a estimé mercredi que "la pression sur la Syrie et le Liban ne s'arrêtera pas" au lendemain du retrait total des troupes syriennes du pays du Cèdre. "Les attaques et les pressions croissantes exercées sur la Syrie et le Liban se poursuivront, même si nos forces sont rentrées du Liban", indique le quotidien dans un éditorial. "Ce qui se passe en Irak, le processus de liquidation du peuple palestinien et l'assassinat de l'ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri annoncent des événements encore plus terribles, comme le projet du +Grand Moyen-Orient+ qui nécessitera un partage du Proche-Orient en mini-états", affirme Techrine. "Ceux qui nous accusent de ne pas avoir compris les changements (internationaux) et de privilégier +l'hypothèse des complots+ devraient se pencher sur les projets des néo-conservateurs américains qui dirigent les Etats-Unis et la planète", ajoute le quotidien. Pour Techrine, "les événements intervenus depuis l'offensive américaine en Afghanistan jusqu'au Liban ne sont que l'application des stratégies de ces néo-conservateurs et des Israéliens".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com