E.S.S. – S.T. 1-0 : L’Etoile … méritoirement





Face à une formation stadiste carrément rénonciatrice, l’Etoile a pesé de tout son poids pour engranger les trois points de la victoire. A l’occasion les Etoilés ont retrouvé leur public et leur football. Soutenus sans rompre par leurs supporters déchaînés, les coéquipiers de Baya ont dominé de bout en bout les Stadistes tunisois et auraient bien pu scorer à plus d’une reprise. Mais c’était sans compter avec cette défense regroupée et fortement massée devant le gardien Aymen Zidane. Dès la deuxième minute du jeu, Baya alerte Bouchhioua, le revenant, qui de la tête oblige le gardien stadiste à dévier en corner. Un avertissement sans frais suivi de plusieurs opportunités envoyées pour le longiligne Fodé et sa défense. L’Etoile poursuit sa domination à laquelle contribuent tantôt les excentrés Frej et Arouri, tantôt le défenseur axial Seïf Ghézal qui déclenche un bolide mal repoussé par Zidane et sauvé in extremis par Saïbi (12’). Les Stadistes font de la résistance sans plus ne parvenant pas pour autant à repousser l’échéance du but de l’Etoile. Hammi sert en profondeur Kandia Traoré démarqué. L’Ivoirien seul devant Zidane donne l’avantage aux siens (14’). On s’attendait à une réaction stadiste. Rien n’en fut puisque les Etoilés continuent sur le même rythme, varient le jeu et se procurent de bonnes occasions mais sans concrétiser. La deuxième mi-temps fut quasiment identique à la première. L’Etoile attaque, le ST défend ne laissant que Tarak Ziadi esseulé entre Ghézal et Sellami. Les changements opérés par Ammar Souayah ne donnent presque rien de positif. Melliti qui remplace Traoui n’a pas fait preuve de vivacité qu’on lui connaît. Bargui qui relève Jédidi a été tout simplement décevant. Quant à Charles Taylor, malgré toute sa bonne volonté, il n’a pu se démener dans une défense très regroupée. Mais ceci n’empêche pas les Etoilés de harceler constamment la défense stadiste sans que, il est vrai, Zidane ne soit mis à rude contribution. On notera, toutefois, une réaction tardive des Stadistes qui, dans les dix dernières minutes, sortent de leur coquille mais ne font pas trembler Austin et sa défense. Le Nigérian n’a eu à intervenir que pour remettre le ballon en jeu ou pour capter un ballon sur balle arrêtée. Une victoire obtenue méritoirement en attendant la grande explication avec le CA à Tunis. * Formations : - ESS : Austin, Frej, Arouri, Sellami, Ghézal, Hammi, Traoui (Melliti 76’), Baya, Jédidi (Bargui 78’), Traoré, Bouchhioua (Taylor 65’). - S.T. : Zidane, Dridi, Nasri, Khammar, Saïbi, Fodé, Salhi, Baghouli, El Euchi (Khmir 64’), Ziadi, Touniche (Hamami 74’). Mounir El Gaïed


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com