Entretien Ben Ali – Diouf : Détermination de l’OIF à s’investir pour la réussite du SMSI





Le Président Zine El Abidine Ben Ali a reçu, hier, M. Abdou Diouf, secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie qui a déclaré, à l’issue de l’audience, être honoré et satisfait de cette audience accordée par le Président Zine El Abidine Ben Ali qu’il a qualifié de «Grand ami», ajoutant : «Nous avons travaillé la main dans la main, pendant que j’occupais les fonctions de Chef de l'Etat du Sénégal». Carthage-TAP Le secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie a fait observer que la coopération entre la Tunisie et le Sénégal a toujours été exemplaire, au service des intérêts des deux peuples, et n’a pas manqué de porter ses fruits, dont en particulier la Banque tuniso-sénégalaise qui constitue une institution performante au Sénégal. M. Diouf a indiqué avoir évoqué, avec le Président de la République, la mise en œuvre du cadre stratégique décennal adopté par le dernier Sommet de la Francophonie à Ouagadougou et les manifestations devant être organisées à l’occasion de l’année du président Senghor, l’un des fondateurs de la Francophonie. Il a également déclaré avoir fait part au Chef de l’Etat de sa détermination à s’investir «pleinement à ses côtés», pour la réussite de la deuxième étape du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) qu’accueillera la Tunisie en novembre 2005, et en vue d’identifier des solutions à même de réduire le fossé numérique, à travers notamment la création d’un Fonds de solidarité numérique, ainsi que des solutions à l’ensemble des problèmes n’ayant pas été résolus lors de la première étape du SMSI, tenue à Genève. «J’ai également souligné au Chef de l’Etat l’engagement de la Francophonie tout entière dans l’élaboration d’une convention», au sein de l’UNESCO, au sujet de la diversité culturelle, a encore précisé M. Diouf, ajoutant qu’il a félicité le Président de la République pour le rôle éminent joué par la Tunisie dans l’élaboration de cette convention et pour son engagement et sa détermination, aux côtés des autres pays de la Francophonie, à garantir l’adoption de ce texte par la Conférence générale de l’UNESCO. M. Diouf a, par ailleurs, indiqué avoir écouté les conseils du Président Zine El Abidine Ben Ali concernant la Francophonie, soulignant que ces conseils lui seront particulièrement utiles dans la conduite de sa mission à la tête du secrétariat général de l’Organisation internationale de la Francophonie.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com