Ben Guerdane : Du racolage à la frontière





La queue était tellement longue qu’il fallait patienter des heures avant de passer par les agents de la douane dans cette zone frontalière du sud du pays. Alors, pour faire écouler le temps, deux femmes ont trouvé l’astuce afin de tirer profit de cette situation dure à supporter, surtout pour les hommes ... Tunis - Le Quotidien “Jeunes et jolies” n’est pas uniquement une marque de vêtement. Ce sont également deux adjectifs qui vont à merveille avec ces deux créatures débarquant tout droit de la capitale, dans cette région du sud tunisien qui abrite, entre autres, un point frontalier qui donne sur l’Afrique sub-saharienne. Bien évidemment la fréquence des passages par ces frontières est tellement importante que l’on est obligé de patienter des heures avant de pouvoir se présenter aux agents de la douane et remplir les formalités d’usage. Il faut dire que cette situation a donné des idées à deux jeunes dames originaires de la capitale qui ont décidé d’en tirer profit en proposant des services d’un genre un peu particulier surtout aux hommes, lesquels ont besoin justement d’un passe-temps pour se distraire. C’est ainsi que les deux femmes se mirent à aborder des voyageurs faisant semblant de se renseigner avant de proposer leur charme à qui voulait goûter. En d’autres termes, elles faisaient du racolage. Leurs activités n’ont pas tardé à éveiller les soupçons des auxiliaires de la justice qui patrouillaient dans cette zone. Alors, elles ont été mises sous surveillance. Elles étaient ainsi poursuivies jusqu’au jour où elles furent appréhendées par les agents alors qu’elles négociaient avec deux hommes la possibilité de les accompagner pour passer du bon temps. Conduit au poste, le quator a été soumis à un interrogatoire. Après quoi, les deux hommes ont reconnu avoir remis de l’argent aux deux femmes pour avoir avec elles des rapports d’un genre trop particulier. Quoique refusant d’avouer les faits qui leur sont reprochés, déclarant être de simples voyageuses, les deux suspectes ont été inculpées d’atteinte à la pudeur et de racolage. Le quator a été écroué en attendant d’être traduit devant la justice. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com