Jean Babilée en photos : Danser sur les clichés…





Jean Babilée est un nom qui résonne fort dans l’univers chorégraphique. C’est autour du parcours hors pair de ce danseur-école que Zapo, danseuse et photographe a brodé son sujet photographique. Un coup de cœur pour un Babilée mystérieux. Agé de presque 83 ans, Jean Babilée n’a pas perdu sa forme olympique. La danse a été et reste encore son remède contre la vieillesse et c’est pour cette raison qu’il continue à danser. Grâce à la danse, Babilée demeure ce jeune éternel. Figure légendaire de la danse, il a goûté tôt au succès. Agé d’à peine vingt-trois ans, Jean Babilée a brillé de mille et un feux sur les grandes scènes internationales avec la grâce des gestes et la fluidité du style. Entre terre et ciel, il s’envole parcourant les scènes avec ses belle chorégraphies. Photographe, Zapo est avant tout une danseuse qui n’a pu résister à cette beauté enchanteresse qui marque les chorégraphies de Babilée considéré par les critiques d’art comme le danseur-roi de l’après-guerre. Depuis 1981, Zapo a choisi de partager avec Jean Babilée sa vie et ses occupations artistiques. Passionnée par sa démarche esthétique, Zapo a fait le suivi de cette délicieuse aventure via son appareil photo. “Jean Babilée 1983-2003” qu’abrite actuellement le Centre culturel et sportif d’El Menzah VI, retrace les péripéties de la vie de cet artiste. Chaque photo raconte l’histoire d’une création chorégraphique. “Le jeune homme et la mort”, signé par Jean Cocteau et dont la chorégraphie porte la griffe de Roland Petit, est raconté via des photos en noir et blanc qui mettent en exergue tantôt Jean Babilée en solo et tantôt en duo lors des répétitions. C’est dans les moments secrets de la créativité où Jean Babilée s'éclate que Zapo a été présente. Une photo datant de 1983 nous présente Babilée sous le beau soleil tunisien. Des photos de la chorégraphie “Il n’y a plus de firmament”, d’autres de la vie quotidienne de Babilée sont au menu de cette exposition qui rend hommage à ce grand chorégraphe qui a croisé durant son parcours, les figures de proue de la danse, du théâtre et du cinéma. Danseur étoile aux Ballets des Champs-Elysées, Jean Babilée a côtoyé Maurice Béjart, Maria Casarès, Jacques Rivette… A 83 ans, Jean Babilée qui a été présent avec Zapo au vernissage de cette exposition programmée dans le cadre de cette 4ème édition des Rencontres Chorégraphiques de Carthage relate cette histoire où la vie se conjugue à l’expression corporelle. Imen Abderrahmani


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com