Tahar Aouida : Des conquêtes en couleurs





Peintre et calligraphe autodidacte, Tahar Aouida, ce peintre tunisien natif de Zarzis, continue ses conquêtes artistiques européennes. Zarzis avec sa beauté mystérieuse et sa symphonie enchanteresse jouées par le duo mer/désert, est toujours cette muse qui inspire Tahar Aouida. Actuellement, Tahar Aouida est invité par le comité d’organisation du Festival international des Ksours sahariens pour donner d’autres couleurs plus vivaces, pour marquer avec sa palette et son pinceau le programme de la 27ème session de ce grand festival. Le deuxième rendez-vous avec cet artiste sera une exposition lors du «Festival du printemps des arts» de Djerba. C’est à partir d’avril que T. Aouida s’embarquera à destination de l’Hexagone à l’invitation de l’association Pièce Unique. C’est à la galerie Terre des Arts qu’il expose du 2 au 30 avril «Les palais du désert». Sur les cimaises de cette galerie, Tahar Aouida raconte son histoire avec le désert, la mer, la femme... bref avec la vie. Diverses techniques et expressions artistiques se marient sur les toiles de Tahar Aouida. La calligraphie, le tissage, la peinture, le collage... se croisent mettant en relief cette authenticité qui marque les œuvres de Tahar Aouida. Suite à ce rendez-vous à la française, Tahar Aouida s’envolera à Syracuse (Italie) pour participer à un festival méditerranéen pour les arts plastiques. Dans ce va-et-vient, Tahar Aouida n’oublie pas le «Festival des arts plastiques de Zarzis» qu’il a lancé avec d’autres artistes de la région en 2001. I.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com