Kadhafi dans un discours improvisé : «Les Palestiniens et les Israéliens sont idiots»





Alger-AFP Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a qualifié hier les Palestiniens et les Israéliens d’«idiots», dans un discours au cours de la séance de clôture du Sommet d’Alger, provoquant des éclats de rire des dirigeants arabes, en particulier du palestinien Mahmoud Abbas. «Israël, ce sont des idiots et les Palestiniens aussi», a déclaré le dirigeant libyen, vêtu d’une «abaya» (cape) traditionnelle couleur marron, dans un discours improvisé de plus d’une heure. «Les Juifs meurent par dizaines car ils se trouvent en Cisjordanie et à Gaza. Si ces zones sont tellement importantes pour eux, pourquoi ne les ont-ils pas occupées avant ?», s’est demandé Kadhafi. «Les Palestiniens sont aussi des idiots car ils ont perdu ces territoires en 1967. Il nous faut donc admettre que les deux sont des idiots», a ajouté le dirigeant libyen. Le dirigeant libyen a estimé que ni Israël ni un Etat palestinien ne peuvent être reconnus lorsqu’ils sont déclarés unilatéralement. «Personne ne reconnaît la partie turque de Chypre ou Taïwan car le droit international ne prend pas en considération des Etats déclarés unilatéralement», a-t-il dit. «La même chose s’applique à Israël et à l’Etat palestinien», a-t-il ajouté. Il a également évoqué la situation en Irak. «Lorsque Saddam était au pouvoir en Irak, il n’y avait pas Zarqaoui», a-t-il dit en référence au Jordanien Abou Moussab Al-Zarqaoui, responsable de plusieurs attentats sanglants en Irak. D’autre part, il a défendu la Syrie qui «a fait de nombreux sacrifices au Liban» et s’est dit «révolté» de ce que ce pays soit sommé de respecter la résolution 1559 de l’Onu qui appelle à son retrait du Liban. «Pourquoi ne demande-t-on jamais à Israël de respecter les résolutions de l’Onu», a-t-il dit, alors que le secrétaire général de l’Onu Kofi Annan venait de quitter la salle du palais des Nations où se tient le Sommet. «On ne nous respecte pas dans le monde en tant qu’Arabes», a-t-il encore dit, «la perception est que les Arabes sont des gens sans aucune valeur, des troupeaux de moutons...», a-t-il dit. Par ailleurs, le dirigeant libyen a estimé que le Sommet d’Alger a permis aux Arabes de prouver qu’ils «ne sont pas racistes», puisqu’ils ont donné la possibilité à des responsables étrangers de s’y exprimer. «Nous avons permis à certains de profiter de ce Sommet pour présenter leurs idées, prouvant ainsi que nous ne sommes pas racistes», a dit celui qui est considéré comme «l’enfant terrible» des sommets arabes. «Nous avons transformé ce forum arabe en une tribune internationale», a-t-il encore dit après le discours du secrétaire général de l’Onu Kofi Annan et en référence à huit discours prononcés la veille par des ministres des Affaires étrangères et autres personnalités occidentales. Le chef de l’Etat libyen Mouammar Kadhafi a déclaré qu’il était hors de question qu’il fasse libérer les cinq infirmières bulgares condamnées à mort en mai 2004 par un tribunal libyen. «Je jure par Dieu que je ne libérerai par les Bulgares», s’est écrié le colonel Kadhafi en évoquant cette affaire.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com