P.S.L. : Les réformistes reportent leur congrès pour le 3 avril





Les militants exclus du parti social libéral (PSL) refusent catégoriquement l’appel qui leur a été lancé par le président du parti pour retourner au bercail après le congrès du 3 avril prochain. Ils envisagent également de reporter d’une semaine leur “congrès démocratique” initialement prévu pour le 27 mars courant ! Tunis - Le Quotidien L’appel lancé par M. Mounir Béji, président du PSL, pour les congressistes de présenter une requête pour saisir le congrès de trancher sur un éventuel retour au bercail de tous les mécontents, exclus et démissionnaires n’a pas trouvé un bon écho auprès des mécontents. Bien que M. Béji précise qu’il cherche à “servir le libéralisme dans le pays et à améliorer la situation interne du parti par le biais d’une sorte d’amnistie générale”, les mécontents refusent catégoriquement cette offre. M. Hosni Lahmar, secrétaire général exclu du parti et porte-parole des mécontents, exclus et démissionnaires formant le courant des “libéraux-démocrates”, affirme que ce nouvel appel de M. Béji est “une manœuvre visant à tromper les militants libéraux et l’opinion publique”. Et d’ajouter que “les mécontents n’ont pas commis de fautes et encore moins de crimes pour que M. Béji parle d’amnistie en indiquant que les membres du courant réformiste “n’ont fait depuis le congrès de 1998 que tenter d’insuffler des bouffées de démocratie à un parti inerte”. M. Lahmar précise, en outre, que les réformistes décideront au cours d’une réunion des cadres prévue pour cette après-midi de reporter le congrès “démocratique” qu’ils comptent organiser pour le 3 avril prochain, soit la même journée que le congrès qui sera organisé par M. Béji et ses compagnons en indiquant que la porte des candidatures à la présidence du parti et au Bureau politique est ouverte à tous les militants répondant aux conditions requises dont les partisans du président du parti. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com