Sfax: L’étudiante tue son nouveau-né





Elle est tombée enceinte après avoir eu une liaison avec un employé du foyer où elle logeait en tant qu’étudiante. Le jour de son accouchement, elle s’est fait aider par sa camarade de chambre pour tuer le nouveau-né et étouffer dans l’œuf le scandale. Tunis - Le Quotidien Il y a deux ans, elle a obtenu son bac et fut orientée vers une université à Sfax. Elle logea dans un foyer universitaire et cette première année d’études supérieures se déroula bien, la jeune étudiante ayant décroché le billet de son passage en deuxième année dès la session de juin. A la rentrée, elle reprit ses études tout en continuant de loger dans le même foyer universitaire. Seulement, elle devait faire face à un événement qui allait mettre sens dessus-dessous sa vie. C’est que l’arrivée d’un jeune homme qui a été recruté par l’administration du foyer pour s’occuper du gardiennage de l’établissement n’était pas pour déplaire à la jeune étudiante qui n’a pas tardé à tomber amoureuse de lui. Il faut dire qu’il avait tout pour plaire aux filles, à savoir un corps sculpté de manière à rendre jalouse la plus élancée des filles. Rapidement, la jeune fille décida de prendre son courage à deux mains et vint aborder le gardien lui avouant son amour. Et depuis, une véritable idylle est née donnant lieu à une cohabitation. C’est que le jeune homme qui travaillait de nuit, s’introduisait de temps en temps dans la chambre de sa dulcinée pour exprimer ses sentiments et les traduire en un amour charnel. Ces rapports physiques n’ont pas tardé à donner leur fruit. Du coup, la jeune étudiante est tombée enceinte. Prise de panique, elle ne savait pas quoi faire pour se débarrasser de cette grossesse indésirée. Laissant les choses traîner, elle a finalement accouché d’une petite fille. Elle demanda alors de l’aide à sa camarade de chambre qui n’hésita pas le moindre instant à la conseiller de tuer le nouveau-né. Les deux étudiantes utilisèrent un coussin pour étouffer la petite fille et jetèrent son corps dans une décharge publique. Ce sont des éboueurs qui allaient découvrir le corps et alerter les autorités. L’enquête menée par les agents a abouti à l’arrestation de la mère qui a avoué son forfait tout en indiquant aux enquêteurs les circonstances dans lesquelles elle a commis son crime. Après quoi, sa complice a été arrêtée ainsi que le père. Le trio a été inculpé d’infanticide. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com