Tunisie – Malawi (J.-1) : Ne rien lâcher à l’adversaire





A partir de demain, l’Equipe nationale entamera sa course vers le billet qualificatif pour le Mondial 2006. Elle aura à réussir tous ses prochains matches pour remonter au classement, reprendre “son” leadership et faire honneur à son statut de champion d’Afrique en titre. La tâche paraît ingrate mais le coup demeure jouable au vu du reste du calendrier (la Tunisie recevra chez elle ses adversaires quatre fois sur six) et de la valeur de l’effectif mis à la disposition de Roger Lemerre. Une armada de joueurs évoluant en Europe et une nette envie d’aller jusqu’au bout de leurs ambitions. C’est dire que nos représentants n’auront plus droit à l’erreur et seront appelés à récupérer les points perdus au Malawi, en Guinée et au Maroc. “Ne rien lâcher” devrait donc constituer le principal aiguillon du “Club Tunisie”. * Jaziri-Dos Santos de nouveau réunis La préparation au match de demain bat son plein. Avant-hier à l’annexe de Radès,Roger Lemerre a entamé le travail tactique et a mis en place le dispositif qui devrait être adopté face au Malawi. Un premier match d’application a eu lieu ce jour-là et même s’il était encore tôt pour deviner les intentions du sélectionneur, il parait que le duo d’attaque qui a fait des ravages lors de la CAN 2004 sera reconstitué. Zied Jaziri qui a enfin retrouvé ses sensations physiques a pu rejoindre le groupe et devra former avec Dos Santos la paire de l’attaque. Si ce choix se confirme, les nouveaux arrivés Namouchi et Ben Saâda feraient leur entrée en cours de jeu. * Clayton et Ben Achour d’entrée? Le même match d’application a donné à voir la possible titularisation de José Clayton sur le flanc gauche de la défense (Anis Ayari étant indisponible) surtout qu’il affectionne bien le jeu offensif dans un match où il faut assurer le surnombre devant, et celle de Slim Ben Achour en tant que régisseur. Le “Parisien” qui a retrouvé la joie de jouer dans son club, sera très utile demain au niveau de la créativité à l’entre-jeu. Ailleurs, les postulants aux postes de titulaires sont nombreux et c’est tant mieux pour Roger Lemerre qui pourra aligner des éléments hautement motivés et en forme optimale et là nous pensons aux Jaïdi, Saïdi, Bouazizi, Hagui ou Chaâbani. Jamel BELHASSEN ______________________ Leurs Impressions Chawki Ben Saâda “Je suis très content de renforcer l’E.N. tunisienne et je tiens à réussir ma sortie. J’estime que cette équipe est capable d’aller très loin dans ces éliminatoires. Je l’ai vue jouer et j’en étais impressionné. Il est vrai que j’ai été convoqué avant et j’ai décliné la convocation, mais c’était juste pour avoir des consultations avec mes dirigeants bastiais. A présent, j’en suis totalement convaincu et c’est à moi de mériter cet honneur. A propos du match de demain, je suis optimiste et je suis persuadé que l’équipe va laisser de bonnes impressions”. Hamed Nammouchi “Je suis ravi par cette convocation, d’autant que j’ai toujours souhaité jouer avec l’E.N de mon pays. Je sais que Lemerre veut renforcer le potentiel offensif de l’équipe et ceci va me permettre de contribuer à cette entreprise. L’E.N. a un statut de champion d’Afrique à honorer et j’estime qu’elle en demeure capable . Pour mon premier match, j’espère bien jouer et marquer. La balle est dans mon camp”. Ali Boumnijel “Il s’agit d’un match très important et d’un adversaire qui n’est pas à négliger. Par nous, c’est clair: il faut gagner tous les matches qui nous restent à disputer et nous en sommes capables, d’autant que l’ambiance est exceptionnelle”. Mouîne Chaâbani “Je suis heureux de retrouver l’E.N. Cette convocation arrive au bon moment et je suis prêt à relever le défi. Nous n’avons pas d’autre choix que de battre le Malawi et gagner les matches qui suivront. L’expérience et le métier de cette équipe le permettent pleinement”. K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com