L’Italie se prépare à retirer 300 soldats en septembre





Le Quotidien - Agences Silvio Berlusconi a annoncé que l'Italie se préparait à retirer d'Irak en septembre un premier groupe de 300 soldats. "Nous disposons d'un plan de retrait de 300 de nos soldats qui n'affaiblira pas notre présence (en Irak)", a déclaré avant-hier soir le président du Conseil lors d'un entretien accordé à la RAI, la télévision publique italienne. Le chef du gouvernement italien avait annoncé dès le 15 mars que le retrait des quelque 3.200 soldats italiens déployés en Irak débuterait en septembre. Son annonce avait pris de court les Etats-Unis et la Grande-Bretagne et, après plusieurs contacts téléphoniques, Berlusconi avait même semblé battre en retraite en assurant qu'il n'y avait aucun calendrier arrêté. Avant-hier soir, il a précisé du reste que ce nouveau plan de retrait n'était pas définitif et a souligné qu'il devrait être validé par la Force multinationale sous commandement américain et par le gouvernement irakien. "Le jour où nous aurons un accord définitif avec les alliés et avec le gouvernement irakien, j'irai devant le Parlement", a-t-il dit. Son annonce intervient à la veille d'élections régionales programmées demain et après-demain, dont l'issue est jugée cruciale pour l'avenir de son gouvernement. Or une majorité d'Italiens est opposée à la présence italienne en Irak.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com