Indonésie: Le séisme a fait 1.300 morts





Le Quotidien-Agences Environ 1.300 personnes ont été tuées dans le violent séisme qui a frappé dans la nuit de lundi à mardi la zone de l'île indonésienne de Nias au large de Sumatra, a annoncé vendredi un responsable des Nations unies. "Nous estimons qu'un total de 1.300 personnes, la plupart d'entre elles à Gunung Sitoli, ont été tuées. Mais il s'agit là d'une estimation approximative", a déclaré François Desruisseaux, coordinateur des opérations des Nations unies dans la ville de Gunung Sitoli, la principale ville de Nias. Selon le vice-président Yusuf Kalla, le séisme de 8,7 sur l'échelle de Richter a fait de "un à deux milliers" de morts. Les secouristes faisaient des efforts désespérés hier pour acheminer une aide vitale aux sinistrés du violent séisme qui a fait plus de 620 morts dans l'ouest indonésien, une tâche compliquée par des infrastructures endommagées et des problèmes logistiques. Les habitants traumatisés, dont de nombreux étaient trop effrayés pour rentrer chez eux, continuaient à enterrer leurs morts, cinq jours après la secousse de lundi qui atteint 8,7 sur l'échelle ouverte de Richter. Humanitaires et autorités ont souligné jeudi que le premier bilan de 624 décès, donné par l'Onu, devrait certainement s'alourdir. Le vice-président Yusuf Kalla avait évoqué "un à deux milliers de morts". Sur Nias, île située au large de Sumatra, à l'ouest, la plupart des routes sont impraticables. Cette région, la plus touchée par le tremblement de lundi, n'avait pas encore récupéré de la précédente catastrophe, le tsunami du 26 décembre qui a fait plus de 222.000 morts ou disparus en Indonésie et plus de 273.000 sur l'ensemble du littoral de l'océan Indien. L'aéroport est également hors d'usage, au moins pour les gros appareils, ce qui force les secours à utiliser des hélicoptères pour transporter produits et matériels.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com