Blair fait son mea culpa





Le Quotidien - Agences Le Premier ministre britannique Tony Blair a admis hier que la guerre en Irak était la cause première de la crise de confiance entre les Britanniques et lui, au deuxième jour de la campagne des législatives. “Je crois que la confiance porte aussi sur les choses que nous avons promises en 1997 (lors de l’arrivée au pouvoir des travaillistes, ndlr), mais vous avez raison, l’Irak a été une question difficile pour moi”, a déclaré le Premier ministre dans un entretien à la télévision GMTV, essayant visiblement de se débarrasser d’un sujet dont il ne souhaite pas qu’il encombre la campagne des législatives annoncées pour le 5 mai. “Parfois, il y a ces décisions (à prendre) et quelle que soit la voie que vous choisissez, cela va être un cauchemar”, a-t-il dit.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com