Assassinat de Hariri : L’Onu ouvre une enquête internationale





Le Quotidien-Agences Le Conseil de sécurité des Nations unies a décidé hier de mettre en place une Commission internationale indépendante pour enquêter sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri. Le Conseil a adopté, à l’unanimité de ses quinze membres, une résolution en ce sens présentée initialement par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne, qui prend le numéro 1595. Cinq autres pays membres ont co-parrainé le texte juste avant le vote. Dans ce texte, le Conseil “décide la constitution d’une commission d’enquête internationale indépendante, basée au Liban, pour assister les autorités libanaises dans leur enquête sur tous les aspects de cet acte terroriste, y compris aider à identifier ses auteurs, commanditaires, organisateurs et complices”. Il donne un délai de trois mois, éventuellement renouvelable, à la Commission, à partir du début de ses travaux sur place, pour aboutir à une conclusion. Il décide que la Commission devra “bénéficier de la pleine coopération des autorités libanaises, y compris un accès total à toute information (...) en leur possession”, et qu’elle aura “autorité pour recueillir toute information ou élément de preuve supplémentaire (...), ainsi que pour interroger tout responsable qu’elle jugera utile d’entendre”.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com