Entre Tunis et la Manouba: Des resquilleurs sèment la panique à bord du train





Tunis - Le Quotidien Des resquilleurs ont été à l’origine d’un grave incident avant-hier aux alentours de dix heures et ce à bord du train desservant la ville de Jendouba (nord-ouest). Dix minutes après que le train a quitté la gare de Tunis, les passagers ont été priés de montrer leurs titres de transport aux contrôleurs de la SNCFT. Cette opération a permis la découverte d’un groupe de resquilleurs qui voyageaient «gratis». Du coup, les contrôleurs ont voulu appliquer le règlement en vigueur en verbalisant les auteurs de cette infraction non sans s’exposer à une réaction des plus violentes de la part des resquilleurs qui n’ont pas trouvé mieux pour exprimer leur colère que de semer la panique dans le train. Dès lors, les contrôleurs ont préféré demander de l’aide aux agents de l’ordre afin d’assurer la sécurité des autres passagers. C’est ainsi que les resquilleurs décidèrent de quitter le train de force allant jusqu’à investir la cabine du conducteur pour le forcer d’arrêter la locomotive. Face au refus du conducteur, les malfrats eurent recours à la violence et agressèrent le conducteur. Au passage, l’un des resquilleurs tira un couteau obligeant une jeune fille à lui remettre son sac à main. Ce cauchemar ne prit fin qu’au niveau de la gare de la Manouba où les agents de l’ordre sont intervenus en arrêtant tous ces voyous. Ils ont été écroués en attendant d’être traduits devant la justice. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com