E.S.T. : Wajih Sghaïer latéral droit





L’Espérance retrouvera demain la Ligue des champions et tentera face aux Kaiser Chiefs de prendre option dès cette première manche. En effet, passant par une période favorable depuis la dernière victoire face à Al Hilal lors du premier tour de la joute continentale, le club sang et or ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. D’ailleurs, sauter le second tour demeure un objectif de premier ordre pour une équipe habituée à jouer les premiers rôles en Ligue des champions d’Afrique depuis plus d’une décennie. Ne voulant rien laisser au hasard, les Sang et Or ont rallié mercredi soir, après la séance d’entraînement, la ville de Korba pour une veillée d’armes tranquille. Hier, à Béni Khalled, la paire Zouaoui - Jebara a organisé le match d’application habituel et elle s’est trouvée devant des choix multiples, notamment en défense et en attaque où les solutions foisonnent sauf pour le poste de latéral droit. Un poste devenu vacant depuis la double suspension de Yaken (qui s’entraîne actuellement avec les Espoirs) et de Guizani (qui a écopé d’un carton rouge face à Al Hilal tout en étant suppléant). Devant cette situation, le staff technique se trouve dans l’obligation de choisir entre le jeune Jaber, qui a joué contre le CSH Lif la semaine écoulée mais qui manque encore d’expérience et d’agressivité, et le pivot Sghaïer qui pourrait évoluer à droite de la défense. Pour l’heure, le staff technique penche pour la seconde solution mais la décision finale ne sera prise que ce soir après la séance d’entraînement. Reste la composition de la ligne d’attaque. Selon les dernières informations, tout dépendra du poste qui sera accordé à Issam Jomaâ. Au cas où ce dernier évoluerait en pointe, on verra Zaïem en position avancée et Clayton au poste de second pivot. Sinon, Jomaâ serait aligné dans le couloir gauche pour laisser une place à Edorosi ou Kasdaoui aux côtés de Dos Santos. En défense enfin, on devrait retrouver Tizié, Nwaneri, Azïez et Clayton si Chaâbani n’était pas récupéré au dernier moment. C’est dire que rien n’était définitif hier, mais tout sera clair ce soir. J. B. __________________________ Issam Jomaâ : «Imposer notre rythme» Pour Issam Jomaâ, la vigilance sera nécessaire demain face aux Sud-Africains car il est important de ne pas se faire piéger par un but adverse. • Dans quelles conditions l’Espérance se présentera-t-elle demain face à Kaiser Chiefs? Ce qui est certain c’est que l’Espérance carbure bien ces dernières semaines et progresse notablement. La manœuvre est plus fluide et l’attaque marque régulièrement des buts. C’est dire que nous rencontrerons les Sud-Africains dans de bonnes conditions. Reste à espérer que toutes nos bonnes intentions seront concrétisées sur le terrain car, dans ce genre de mach, on ne peut prévoir le scénario. On cherchera à imposer notre jeu et tout devrait suivre. • Où résidera, selon vous, la clé du match? Incontestablement aux niveaux de la concentration et de la lucidité, deux aspects qui favoriseront notre meilleure expression. • Quel jugement portez-vous sur l’adversaire? S’agissant d’un champion d’Afrique du Sud, il ne peut être que performant et difficile à manier. Il nous appartient de demeurer vigilants derrière pour ne pas encaisser un but qui pèserait lourd dans le décompte final. • Sur le plan personnel, d’aucuns vous reprochent votre manque de réussite devant les buts adverses au moment de conclure. Un commentaire? Je reconnais que ce n’est pas mon fort, la réussite devant la cage car je suis exagérément altruiste. Sachez aussi que je me soigne et que d’ici peu, avec davantage de confiance, je serais plus efficace. • Quel score ferait-il votre bonheur? Un trois à zéro nous permettra d’aller en Afrique du Sud en toute sérénité. Propos recueillis par Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com