Municipales du 8 mai : L’opposition à l’épreuve du dépôt des listes…





Le dépôt des candidatures pour les élections municipales du 8 mai prochain s’ouvre aujourd’hui à partir de 8 heures pour prendre fin le 16 avril courant. Contrairement au RCD qui ne rencontrera pas des difficultés en matière de validation de ses listes, la présentation des listes dans les délais impartis constitue le défi majeur que les partis de l’opposition et les indépendants sont appelés à relever. Et pour cause… • Tunis - Le Quotidien Les huit partis politiques et les indépendants ayant confirmé leur participation aux municipaux du 8 mai prochain devraient commencer à partir d’aujourd’hui à déposer leurs listes aux sièges des gouvernorats ou des délégations. A l’instar des précédents rendez-vous électoraux, il y aura encore une fois le Rassemblement Constitutionnel et les autres… Seul le RCD est, en effet, en mesure de présenter des listes au niveau des 264 circonscriptions totalisant 4364 sièges. Le parti au pouvoir a déjà organisé des élections internes les 1,2 et 3 avril qui ont permis le choix de deux tiers des candidats constitutionnels démocrates alors que les structures du parti ont été chargées de désigner le tiers restant. Quant aux sept partis de l’opposition ainsi que les indépendants, ils ne semblent capables que de présenter une quarantaine de listes dans le meilleur des cas. Reste à préciser que le défi majeur auquel sont confrontés les partis de l’opposition n’est autre que la validation du maximum des listes qui demeure tributaire de la présence de tous les membres de chaque liste le jour de son dépôt. Et c’est là où le bât blesse d’autant plus que de nombreuses listes de l’opposition ne sont pas toujours prêtes outre le fait que les membres «figurants» risquent de jouer aux abonnés absents contrairement aux candidats «RCDistes» très disciplinés et ayant pratiquement tous des chances de figurer parmi les membres des conseils municipaux. «Le dépôt des listes est une véritable course contre la montre. L’absence d’un seul membre d’une liste est capable de fausser nos calculs et de réduire les chances de notre liste», souligne un membre du Bureau politique du MDS. L’Union Démocratique Unioniste et le Mouvement des Démocrates Socialistes tablent sur la présentation de 40 listes dans l’espoir d’améliorer leur représentativité au sein des conseils municipaux. Le Parti de l’Unité Populaire et le Parti Démocratique Social Libéral misent sur le dépôt respectif de trente et de vingt listes. Quant au Forum Démocratique le Travail et les Libertés, le parti Démocratique Progressiste et le Mouvement Ettajdid, ils présenteront des listes communes… W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com