EST – Kaiser Chiefs (4-0) : Les Sang et Or avec panache





En scorant à trois reprises lors des vingt premières minutes, l’Espérance a pris très vite option avant que Kaiser Chiefs ne se réveille et ne fasse jeu égal. Le quatrième but a donné plus d’éclat à la victoire. L’Espérance n’a pas mis beaucoup de temps pour prendre la juste mesure de son adversaire sud-africain en exerçant un pressing haut et constant et en alternant jeu court et long. Déjà, à la (3’), Melki au prix d’un tir puissant sur coup franc obligea le gardien adverse à se détendre pour sauver en corner. Et ce n’était que justice quand le club sang et or prit l’avantage à la (12’) suite à un penalty obtenu par Jomaâ et transformé par Zaïem (1-0). Sur leur lancée, les camarades de Azaïez allaient obtenir un second penalty pour faute commise sur Kasdaoui (15’). Le même Zaïem trompa de nouveau le gardien adverse Fernandez (2-0) à la (16’). L’Espérance ne pouvait espérer meilleure entame de match. Et ce n’était pas fini. A la (20’), Clayton centre et Dos Santos, de la tête, ajoute un troisième but (3-0). La réussite est totale dans un match présenté comme très disputé. Les Sud-Africains semblaient perdus dans le tourbillon sang et or alors que sur les gradins, les fans espérantistes étaient aux anges. La première alerte adverse n’a eu lui qu’à la (26’) quand Moshoeu obligea Tizié à sortir le grand jeu sur coup franc direct. C’était le début du réveil des Sud-Africains qui commençaient à reprendre leurs esprits. Le jeu est devenu alors assez équilibré pour un bon moment avant que Zaïem et consorts ne reprennent les choses en main. Nantie d’une avance consistante au score, l’Espérance entama la seconde période avec l’intention de la consolider et dès la (47’), Azaïez de la tête reprit la balle sur la transversale. Grâce à une occupation rationnelle du terrain, les Tunisois continuaient à se montrer dangereux mais les visiteurs n’avaient pas encore baissé les bras et tentaient encore le retour au score surtout que les espaces jouables étaient devenus plus nombreux. Au fil du temps, ils devenaient maîtres de l’entre-jeu, ce qui obligea le staff technique sang et or a insuffler du sang neuf en incorporant Udeh à la place de Jomaâ (66’) et Edorosi au poste de Kasdaoui (70’). Et le résultat ne se fit pas attendre. A la (83’), Mnari sur corner offrit le quatrième but à Edorosi qui trompa le gardien de près (4-0). Un score rassurant et éloquent eu égard à la valeur de l’adversaire. Formations : Espérance : Tizié, Sghaïer, Clayton, Azaïez, Nwaneri, Zaïem (Bhaïri 78’), Mnari, Melki, Jomaâ (Udeh 66’), Kasdaoui (Edorosi 70’), Dos Santos. Kaiser Chiefs : Fernandez, Nzama, Mabedi, McCarthy, Nengomasha, Mbesuma, Mooki, Rdebe (Sibeko 56’), Zwane, Moshoeu (Nobese 76’), Mayo (Kubeka 51’). Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com