Rencontres Chorégraphiques de Carthage : Danse à bras le corps





Le mois de mai sera placé sous le signe de la danse, de la gestuelle et du mouvement. Des compagnies en provenance d’Afrique et d’Europe convergeront à nouveau sur Tunis, dans le cadre de la 3ème édition des “Rencontres chorégraphiques de Carthage”. Initiée par l’Association “Ness El Fen”, cette manifestation traditionnellement appelée “Printemps de la danse” nous gratifie cette année d’un programme copieux qui comprend notamment des ateliers, des stages et surtout plusieurs spectacles de chorégraphies qui seront animés par des troupes tunisiennes et étrangères. Notons que pour cette session, la participation étrangère sera particulièrement intense aux côtés des nombreuses troupes tunisiennes de danse comme celle de Sihem Belkhouja de la danse contemporaine, entre autres. La soirée d’inauguration prévue pour le 1er mai au Théâtre de la ville de Tunis sera haute en couleur. C’est la troupe chorégraphique française de Maguy Marin qui ouvrira le bal. Directrice d’un centre chorégraphique, artiste de réputation internationale, Maguy Marin présentera une pièce sur l’Amérique latine, dans laquelle, les danseurs démontreront les spécificités chorégraphiques de cette partie du monde. Le lendemain, 2 mai, ce sera à Carolyn Carlson d’entrer en scène. Cette figure emblématique de la danse contemporaine présentera un spectacle dénommé “Kan”. Surnommé l’étoile-chorégraphe, il animera un spectacle de danse entièrement inspiré de ses œuvres présentées à l’Opéra de Paris. * Afrique, continent de danse Continent des dizaines voire de centaines de genres de danse, l’Afrique sera aussi à l’honneur durant cette édition. Des œuvres des dernières rencontres chorégraphiques de l’Océan Indien seront présentées lors de l’inauguration de cette manifestation. Les pièces “ORI” et “Ticheblbe” qui se sont distinguées lors de l’édition 2003, seront de retour à Tunis. Concoctée par la compagnie “Iojdee” du Niger, “ORI” est une chorégraphie complexe qui s’inspire de la transe; ses craintes et ses tremblements, ses flux et ses heurts. Partout la signature de Abedo Muslim Liadi, cette pièce sera présentée les 1er et 2 mai au Centre culturel et sportif d’El Menzah. “Tichelbe” sera, en effet, la deuxième pièce africaine de ces rencontres chorégraphiques de Carthage. Produite par la compagnie malienne “Ketty Noël”, la pièce met l’accent sur une gestuelle extrêmement personnelle. La musique, comme la scénographie y contribueront à créer une ambiance très raffinée. Cette participation européenne et africaine sera rehaussée par de multiples prestations des troupes de danse locales qui se produiront aussi bien dans de nombreux espaces culturels de la ville de Tunis et de l’intérieur du pays que sur de nombreuses places publiques. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com