E.O.G.K. – C.S.H.L. (2 – 1) : Confirmation goulettoise





La rencontre E.O.G.K - C.S.L.H.Lif n’était pas très plaisante à voir, et n’a valu en fin de compte que par les trois buts marqués, dont deux sur coups de réparation. Le Club Sportif d’Hammam-Lif, avide de victoires pour améliorer son classement et s’éloigner de la zone dangereuse, a opté pour un jeu défensif, tout en basant son jeu d’attaque sur les contres. L’E.O.G.Kram, pour sa part, jouant sans pression, a manœuvré le jeu à sa guise mais, soit par manque de lucidité, soit buttant sur la défense adverse, a mis du temps pour trouver le chemin des filets du gardien Moez Ben Thabet. Dès le coup d’envoi de cette rencontre l’équipe locale a porté le danger dans la zone hammam-lifoise et, coup sur coup, Tarek Agrebi qui a signé son retour à la compétition et Pape Georges ont tenté leur chance, sans pour autant arriver à prendre en défaut le gardien hammam-lifois, qui a dû s’employer à maintes reprises pour préserver sa cage. Entre-temps, le C.S.H.L qui a joué pour ne pas perdre, sans chercher outre mesure à gagner, a opté pour le jeu en contres, mais la défense goulettoise bien en place n’ a pas trouvé beaucoup de difficulté à anéantir les rares tentatives adverses. Et alors que la première période s’acheminait vers un nul blanc, Pape Georges, d’un tir pas très appuyé, trompe le gardien Ben Thabet, qui a mal calculé la trajectoire du ballon et ouvre la marque pour l’E.O.G.K. (43’). De retour des vestiaires, les Banlieusards du sud ont tenté de revenir au score, mais les jambes des joueurs ont semblé assez lourdes pour tromper la vigilance de la défense adverse qui s’est regroupée autour de son gardien Yazidi, pour préserver son avance, tout en stabilisant le jeu au milieu du terrain. Et au moment où l’on s’attendait le moins et suite à un centrage de Chaâr qui a pris la place de Agrebi, le jeune Ben Miled a mal calculé son intervention sur Pape Georges, et l’arbitre sans aucune hésitation a accordé un penalty aux locaux, que Zadi s’est chargé de transformer en but (77’). Dès lors, les jeux étaient faits, et le C.S.H.L s’est porté à l’attaque, obtenant à son tour un penalty qui a permis à Ali Ben Abdelkader de réduire la marque, sans que les Banlieusards du Sud arrivent à égaliser, pliant une nouvelle fois, ce qui ne manque pas de compliquer sa situation. * Formations: - E.O.G.K: Yazidi, Sellini, Laâbidi, Soltani, Guitouni, Hammami, Fekih, Agrebi (Chaâr), Pape Georges, Traoré, Zadi. - C.S.H.L: Ben Thabet, Ben Miled, Haj Kacem, Chihi, Bouthouri, Ben Salem (Garei), Naouès, Ben Chouikha, Ben Abdelkader, Jédidi (Kachroud), Harrane (Frank). Rached RASSAA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com