Négociations secrètes : Sauver Saddam contre l’arrêt de la Résistance





Le Quotidien-Agences Saddam Husseïn pourrait échapper à la potence en vertu d'un accord secret proposé par les chefs des Résistants et que la nouvelle administration irakienne est en train d''étudier sérieusement', rapporte The Daliy Telegraph de source officielle irakienne. Le quotidien britannique note que la commutation d'une peine capitale, dont pourrait être passible l'ancien président, fait partie des principales exigences des nationalistes sunnnites et des anciens membres du parti Baath de Saddam Husseïn. Des négociations en ce sens ont démarré avec le gouvernement irakien. Pour ce dernier, le souci est d'intégrer dans le nouveau processus politique en Irak la minorité sunnite déchue du pouvoir et qui avait boycotté les élections de janvier 2005. "Envoyer Saddam en prison pour le reste de sa vie n'est pas un énorme prix à payer", selon un officiel irakien interrogé par le journal britannique. Côté Résistance, on compte parmi les négociateurs de hauts responsables des milices de fedayins de Saddam Husseïn et du Jaish Mohammed, un groupe d'anciens officiers irakiens qui agit sous la férule d'une organisation islamiste. Cependant, observe le Telegraph, "on ne sait si ces derniers sont véritablement représentatifs de la majorité des Résistants. D'autre part, s'il est vrai qu'un accord serait un pas important en vue de mettre fin à la violence qui a ravagé l'Irak de l'après-guerre, une commutation de peine pour Saddam Hussein rendrait furieux beaucoup de gens dans le pays. Il est peu probable que le procès de Saddam Hussein ait lieu avant la fin de l'année, mais Jalal Talabani, le nouveau président irakien, a déjà commencé à préparer son peuple à cette éventualité."


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com