Retrait de Gaza : Les opposants enchaînent les portes des écoles





Le Quotidien-Agences Des opposants au retrait israélien de la Bande de Gaza ont enchaîné tôt hier les portes de 167 écoles et maternelles de la région de Tel Aviv dans la dernière manifestation en date d'opposition au plan controversé de désengagement du Premier ministre israélien Ariel Sharon. Les manifestants ont mis des chaînes et des cadenas aux grilles des écoles de Bat Yam, au sud de Tel Aviv, à Herziiya, une ville côtière résidentielle située au nord de Tel Aviv, a précisé un porte-parole de la police. "Nous ne savons pas qui sont ces gens mais ce sont certainement des opposants au retrait puisqu'ils ont laissé derrière des tracts affirmant que "les juifs ne doivent pas expulser les juifs", a précisé le porte-parole de la police. De son côté, le ministre de l'Education Limor Livnat a qualifié l'incident de "grave", soulignant que ce type d'acte violent "ne pouvait pas être ignoré". Elle a appelé la police à trouver les coupables pour qu'ils soient traduits en justice. Le plan d'évacuation de la totalité des 21 colonies juives de peuplement de la Bande de Gaza et de quatre colonies isolées de Cisjordanie recueille depuis sa présentation, il y a un an, une vive opposition parmi les quelque 9.000 colons concernés par ce plan approuvé par la Knesset, le Parlement israélien.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com