Relations sino-japonaises : La crise diplomatique prend de l’ampleur





Tokyo-AFP Tokyo a décidé hier d'accorder des droits de forage à des compagnies japonaises dans une zone supposée riche en gaz naturel de la mer de Chine orientale, là où Pékin a déjà engagé des prospections, au risque d'envenimer encore un peu plus les relations bilatérales. Cette décision, attendue avant même les violentes manifestations anti-japonaises du week-end dernier en Chine, survient au moment où une grave crise diplomatique oppose les deux géants asiatiques. Le gouvernement chinois avait d'ailleurs mis en garde le Japon la semaine dernière contre des explorations de gaz en mer de Chine orientale, sur fond de rivalités croissantes, en particulier énergétiques, entre les deux voisins. "Nous appelons avec insistance le Japon à agir prudemment et à ne pas prendre de mesures unilatérales qui feront monter encore davantage la tension", avait averti le ministère des Affaires étrangères. Mais le Premier ministre japonais Junichiro Koizumi a estimé que ces forages sont "un processus" qui va "progresser normalement". Interrogé sur les frictions actuelles avec la Chine, Koizumi a répondu qu'il s'agissait d'"une affaire différente". "Nous avons discuté depuis longtemps de droits d'exploration et en avons déjà informé la Chine. Maintenant le temps est venu", a souligné de son côté le porte-parole du gouvernement Hiroyuki Hosoda. Depuis plus d'un an, le Japon accuse la Chine d'empiéter sur sa zone économique exclusive pour explorer des champs de gaz en mer de Chine orientale et a demandé à Pékin de partager avec lui les données recueillies.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com