Téhéran menace : Les soldats U.S. en Irak et Afghanistan sont des cibles potentielles





Téhéran - Agences Si les Etats-Unis attaquent l’Iran, les 190.000 soldats américains présents en Irak et en Afghanistan voisins seront des cibles potentielles, a déclaré le général Yahya Rahim Safavi, le chef des Gardiens de la Révolution, cité hier par l’hebdomadaire ultra-conservateur Ya Lessarat. “Plus de 190.000 membres des forces américaines se trouvent éparpillés en Afghanistan et en Irak. Si les Etats-Unis mettent à exécution leurs menaces contre l’Iran, ils doivent savoir que toutes ces forces seront des cibles potentielles pour nous”, a déclaré le général Safavi, selon Ya Lessarat qui est l’organe du groupe islamiste Ansar Hezbollah. “Les Etats-Unis et le régime sioniste n’ont pas la force pour affronter notre peuple et nous leur donnerons des coups qui briseront leurs os”, a déclaré le général Safavi, qui dirige la puissante armée idéologique du régime islamique. Il a ajouté que, contrairement aux affirmations des Américains, “L’Irak se dirige vers plus d’instabilité et chaque jour qui passe devient un peu moins sûr pour les Etats-Unis”. Le général Safavi a affirmé que “si le régime sioniste avait une pensée satanique et attaquait l’Iran, nous ne laisserons aucun point sûr sur le territoire du régime sioniste”. “Les forces armées iraniennes et en particulier les gardiens de la révolution se tiennent en embuscade devant les forces américaines et le régime sioniste”, a-t-il ajouté. L’Iran est “apparemment capable de manipuler cyniquement le régime de non prolifération dans sa quête d’armes nucléaires”, a déclaré hier le chef de la délégation des Etats-Unis à l’AIEA, en s’inquiétant de “nombreuses questions non résolues sur le programme nucléaire iranien”.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com