E.S.T. : Axe central à trois têtes





C’est avec beaucoup de détermination et de confiance que l’Espérance s’envole ce matin à destination de Khartoum où l’attend de pied ferme Al Hilal du Soudan. Voilà un rendez-vous que le club Sang et Or tient à réussir pour entamer de belle manière cette nouvelle édition de la Ligue des Champions. Une compétition à laquelle il s’est habitué depuis plusieurs années. Seulement, cette fois-ci, c’est avec une formation rajeunie et assoiffée de victoires qu’elle l’aborde, sachant que l’adversaire de demain sera difficile à manier chez lui, vu qu’il a gagné en compétitivité ces deux dernières saisons. C’est donc ce matin à 8 heures que la délégation espérantiste, composée de 35 personnes, a quitté Tunis à bord d’un avion spécial. Elle est présidée par M. Aziz Zouhir et comprend les joueurs dont les noms suivent: Ratouli, Melki, Seghaïer, Bhaïri, Guizani, Kasraoui, Ben Yahia, Chaâbani, Yaken, Zaïem, Clayton, Mnari, Jomaâ, Azaïez, Ouji, Nwaneri, Udeh, Dos Santos, Kasdaoui, Letifi, Jaber et Edorosi. le retour à Tunis est programmé pour le lundi 7 mars à 9 heures. * Un trio arbitral de Djibouti La rencontre Al Hilal - Espérance qui se déroulera demain dimanche à partir de 18h (heure tunisienne) et qui sera retransmise en direct par la télévision tunisienne sera dirigée par un trio arbitral de Djibouti. Jusqu’au jeudi soir, les noms des arbitres n’ont pas été communiqués à l’Espérance. * En 3-5-2 Avant-hier, à l’annexe d’El Menzah, Claude Andrey, le coach sang et or a programmé un match d’application, destiné aux choix des hommes et du dispositif tactique à adopter face à Al Hilal. Et très vite, on s’est rendu compte que le Suisse est resté fidèle au 3-5-2 qui se transforme en 3-4-3 en phase offensive. Composant avec le retour de Nwaneri et Chaâbani, l’entraîneur sang et or n’a gardé que Azaïez du trio de dimanche dernier. Pour le reste de l’équipe, aucun changement notable n’est à signaler et les mêmes éléments de l’entre-jeu et de l’attaque devraient être reconduits, à savoir Zaïem, Mnari, Clayton, Melki, Jomaâ, Dos Santos et Kasdaoui. Même si Claude Andrey continue à faire confiance à Jomaâ, Dos Santos et Kasdaoui qui sont complémentaires, selon lui, il compte incorporer, encore une fois, Edorosi en cours de jeu. Le Nigérian qui a effectué une entrée réussie à Sousse mérite bien une seconde chance demain. J.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com