Aéroport d’Enfidha: Les travaux de génie civil ont commencé





Tunis - Le Quotidien D’un coût total de 600 millions de dinars, le nouvel aéroport international d’Enfidha sera en mesure d’accueillir plus de 30 millions de passagers par an. Ce nouvel ouvrage permettra de décongestionner la trafic de l’aéroport de Tunis - Carthage et de donner un nouvel élan à la dynamique économique de toute la région Les travaux de génie civil de l’aéroport international d’Enfidha ont commencé. Situé à 75 km de la capitale, le futur méga-aéroport qui sera établi sur une surface de 5700ha a nécessité un investissement de plus de 600 millions de dinars. La capacité de cet aéroport est prévue pour accueillir plus de 30 millions de visiteurs par an. Le nouvel ouvrage vient au moment opportun pour décongestionner le trafic concentré sur l’aéroport de Tunis-Carthage lequel, aujourd’hui totalement intégré au tissu urbain, n’est plus extensible. L’aéroport, une fois achevé, sera donné en concession pour une durée de 40 ans à une société étrangère. Des investisseurs italiens envisagent de construire une marina à Hergla. Beaucoup d’entreprises tunisiennes sont intéressées par cette concession. Les travaux devraient commencer en 2005 et se terminer en 2008. Une autre société italienne de travaux publics aménage déjà, à proximité immédiate, une zone industrielle en vue de délocaliser les 180 entreprises italiennes. L’emplacement idéal du nouvel aéroport, dont le nom final n'est pas encore choisi, lui permettra de jouer un rôle important pour donner un nouvel élan à la dynamique économique de la région. Il est situé dans un carrefour lui permettant de desservir les zones touristiques d’Hammamet et Nabeul, de Sousse, de Sfax et de Kairouan.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com