Tunis: Prise en flagrant délit d’adultère avec l’associé de son mari





Grande fut sa surprise en découvrant le contenu de cette lettre adressée à son associé. L’expéditeur y dévoile, en effet, une grave affaire ayant trait avec l’entreprise et la vie privée de sa propre femme... Tunis - Le Quotidien Sitôt rentrés au bercail après de longues années passées à l’étranger, ils ont lancé un petit projet dont le succès était tel qu’en un temps record, les deux ingénieurs ont mis en place deux autres unités pour répondre à une demande croissante du produit qu’ils fabriquaient. Cette réussite n’était devenue possible que grâce à une grande et profonde entente entre les deux associés lesquels se sont liés d’une grande amitié qui s’est élargie pour toucher les deux familles respectives. Il n’y avait ainsi pratiquement aucun souci à se faire concernant l’avenir des deux ingénieurs d’autant qu’ils sont assurés de la réussite de leur projet et surtout de la solidité du portefeuille clients sur lequel ils s’appuyaient. Encore faut-il qu’il n’y ait pas cette maudite lettre qui, une fois arrivée à destination, a remis en question plusieurs éléments que l’on pensait intouchables. L’expéditeur faisait tout bonnement du chantage à l'un des deux associés en exigeant de lui la somme de dix mille dinars. Le cas échéant, il menaçait de dévoiler un secret d’une extrême gravité. Le maître-chanteur serait, en effet, en possession d’informations ayant trait à une aventure extra-conjugale dont les deux “héros” ne sont autres que son associé et sa propre femme. Fallait-il prendre au sérieux une telle lettre? C’est la question que s’est posée le malheureux époux qui, contre son gré, s’est trouvé otage d’une situation assez compliquée pour être résolue facilement. Dès lors, il décida de mener sa propre enquête tout en continuant à croire que la lettre en question est fausse et ne contenait que des allégations. C’était justement pour dissiper le doute et chasser les mauvaises idées qu'il entreprit son investigation. Ainsi, il informa son associé de sa volonté de faire un petit voyage d’affaires afin de retrouver de nouveaux clients. En réalité, il avait élu domicile dans un hôtel de la place d’où il comptait surveiller son associé et surtout les activités de sa femme. Les premiers jours passèrent sans véritablement assouvir la curiosité de l’époux. Il a fallu attendre la deuxième semaine pour que les premiers indices paraissent. C’est qu’en fin de journée, son associé a garé sa voiture devant sa propre maison et s’est introduit à l’intérieur. C’est à ce moment que l’époux décida d’y voir clair. Il entra à son tour par la porte située à l’arrière de la maison. Il monta jusqu’au premier étage et s’approcha de la chambre à coucher. Et là, il tomba nez à nez avec les deux amants qui ne laissaient aucun doute quant à la nature des rapports qu’ils pouvaient entretenir. Bien bâti physiquement, l’époux réussit à neutraliser les deux amants avant d’appeler les agents de police qui, dépêchés sur les lieux, ont pu constater l’aspect du “flagrant délit”. Inculpés d’adultère et de complicité, l’épouse et son amant ont été écroués en attendant d’être traduits devant la justice. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com