S.T. – C.A.B. (1-1) : On n’est pas sorti de l’auberge!





Pour les Stadistes, le point grignoté avant-hier face au C.A.B ne fait pas totalement l’affaire. Les soucis ne vont pas manquer alors que les Cabistes demeurent tout de même sereins. Ahmed Mghirbi n’a pas manqué d’étonner en gardant sur le banc Fodé et Salhi et en titularisant Nasri à gauche et Hammami à droite. En cours du match et alors que le S.T avait besoin de plus de soutien à l’attaque, le coach stadiste a sorti Khemir, un attaquant très actif, pour intégrer un milieu de terrain qui a fini par quitter le terrain douze minutes plus tard! Le coaching de Mghirbi ne fait plus l’unanimité et il doit faire preuve de plus de réalisme et oser beaucoup plus pour voir son équipe passer la vitesse supérieure. Les joueurs en sont d’ailleurs conscients et Khammar en convient: “L’équipe est en train de perdre bêtement des points précieux. Nous dépensons beaucoup d’énergie sans récolter les victoires qu’on mérite et je pense qu’il faut travailler davantage”. On se rend compte que les difficultés rencontrées par le onze stadiste ne font que s’amplifier malgré la détermination des joueurs et des dirigeants. La situation devient encore plus sérieuse et seules les victoires —qui se font de plus en lus rares— pourraient sortir le club de l’impasse. * Un potentiel offensif intéressant Côté C.A.B, on n’arrive pas à comprendre le fléchissement de l’équipe à la reprise alors qu’elle semblait contrôler le match. Les Cabistes, très en verve pendant une demi-heure, ont préféré assurer et préserver le nul. Pourtant, ils disposaient d’atouts offensifs très intéressants à l’image de Laroussi, Bouzgarrou et Hammali. Ces deux derniers ont été, à un certain moment, pressentis au S.T et ils ont fait de leur mieux avant-hier pour faire comprendre qu’ils valent encore mieux. Pour revenir au match, qui fut suivi par l’entraîneur national algérien Ali Fergani, un ex-coach stadiste et cabiste, disons que le jeu était ouvert et les occasions n’ont pas manqué, mais la réussite devant les buts a fait défaut. Le S.T, fidèle à son 4-4-2, n’a pas osé davantage alors que les Bizertins ont débuté avec un audacieux 4-3-3 avant de reculer d’un cran et subir la domination de l’adversaire. Kamel ZAIEM ______________________ Appel aux supporters du S.T. La Commission des supporters du Stade Tunisien appelle l’ensemble des fidèles et fervents supporters du club à venir nombreux encourager et soutenir l’équipe seniors de football durant les matches restants du championnat de football.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com