Retrait syrien du Liban: Bush fixe un ultimatum





Les troupes et les services de renseignement syriens doivent quitter le Liban avant les élections du printemps, a déclaré hier le président américain George W. Bush, affirmant que “la liberté va triompher au Liban”. Le Quotidien - Agences “Toutes les forces militaires et de renseignement syriennes doivent se retirer (du Liban) avant les élections” du printemps “afin que ce scrutin soit libre et équitable”, a déclaré Bush dans un discours à Washington. Il a également lancé un avertissement à la Syrie et à l’Iran, leur enjoignant de mettre fin à leur soutien au terrorisme. “Le moment est venu pour la Syrie et l’Iran d’arrêter d’utiliser le meurtre comme outil politique et de mettre fin à tout soutien au terrorisme”. Les présidents américain et français Jacques Chirac ont accentué leurs pressions sur la Syrie pour qu'elle retire l'ensemble de ses troupes et de ses services de renseignement du Liban après l'annonce à Damas d'un repli des forces syriennes vers l'est du pays. Le président américain a également appelé les autorités de Téhéran “à tenir compte des préoccupations de la Communauté internationale” concernant leur programme nucléaire. “Nous attendons le jour où les Iraniens seront libres”, a-t-il ajouté. Il s’est également félicité des progrès du processus de paix entre Israéliens et Palestiniens. “Israël doit aider à la création d’un Etat palestinien viable avec un territoire contigu en Cisjordanie et geler toute colonisation”, a-t-il indiqué, appelant les autorités palestiniennes à agir “de manière active” contre les groupes terroristes”.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com