Dossier libanais: Israël attise le feu





New York-Agences Israël a rejeté l'engagement de la Syrie de redéployer ses troupes au Liban. L'Etat hébreu a rappelé que seul un retrait total des forces syriennes avant les élections libanaises prévues en mai serait acceptable. Silvan Shalom, ministre des Affaires étrangères et vice-premier ministre d'Israël, a également démenti qu'un retrait syrien augmenterait la pression sur l'Etat juif pour qu'il se retire des territoires palestiniens, soulignant qu'il n'existait pas de lien entre les deux situations. "Le retrait partiel n'est pas suffisant", a déclaré Shalom à la presse après s'être entretenu avec le secrétaire général des Nations unies Kofi Annan. Shalom estime que le Hezbollah est fermement opposé à un retrait syrien de crainte de perdre le contrôle du sud du Liban. "Tant que les Syriens y sont, ils contrôlent complètement (la zone)", a-t-il souligné.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com