Retrait de Gaza : Le Shinouï à la rescousse de Sharon





Al Qods Occupée-AFP Un parti antireligieux est prêt, pour sauver le retrait programmé de la Bande de Gaza, à rejoindre le gouvernement et voter une partie des concessions budgétaires à des parlementaires religieux, a déclaré un parlementaire de ce parti. Le retour aux affaires du parti laïque de centre-droit Shinouï donnerait au Premier ministre Ariel Sharon un soutien pratique à son projet de budget 2005, une condition préalable au désengagement israélien de Gaza. Si la Knesset (Parlement) n'approuve pas le plan de dépenses d'ici le 31 mars, le gouvernement risque de tomber, renvoyant ce retrait à plus tard. Sharon avait eu des difficultés à obtenir l'approbation de son budget à cause de 13 dissidents de son propre parti du Likoud qui ont retiré leur soutien pour manifester leur opposition à son plan de désengagement de Gaza cet été. La position du Shinouï, présentée par le parlementaire Avraham Poraz, représenterait un important retournement de situation. Le Shinouï avait quitté la coalition il y a deux mois en raison du financement du mouvement ultra-orthodoxe ashkénaze du Parti unifié de la Torah. Interrogé mardi par la radio de l'armée israélienne, Avraham Poraz a déclaré que le Shinouï accepterait le transfert de certaines sommes au parti religieux, y compris des sommes consacrées à la formation des étudiants des séminaires juifs. Pour Poraz, il est primordial d'empêcher qu'un autre parti ultra-orthodoxe, le Shass, qui lui est sépharade et qui a des exigences budgétaires encore plus grandes, d'entrer au gouvernement.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com