Gafsa: Six mois de prison pour l’avocat escroc





Tunis - Le Quotidien Le tribunal de première instance de Gafsa a condamné à six mois avec sursis un avocat accusé d’avoir escroqué son client. L’avocat avait à exécuter, par le biais d’un huissier notaire, un jugement relatif à une affaire de dommages et intérêts dont le bénéficiaire est un plaignant ayant choisi justement l’accusé pour défendre ses intérêts. Après avoir encaissé le montant de la prime en question, l’avocat a préféré garder l’argent pour lui, prétendant auprès de son client qu’il n’a pas encore exécuté ledit jugement. Dès lors, le plaignant a mené sa propre enquête et s’est rendu compte que l’avocat avait bel et bien encaissé l’argent. Pourtant, le client a tenté au départ de régler l’affaire à l’amiable. Mais devant l’entêtement de l’avocat, il a saisi la justice qui a condamné l’avocat à six mois de prison avec sursis prenant en compte le fait que ce dernier a versé son dû au client lésé. H.M


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com