U.D.U. : La restructuration accentue les divergences…





Tunis - Le Quotidien La tension continue de monter de plusieurs crans au sein du Bureau politique de l’Union Démocratique Unioniste. La nouvelle pomme de discorde n’est autre que la restructuration du parti en prélude au congrès qui se tiendra dans les quelques mois à venir… Décidément, la situation au sein de l’UDU ressemble à s’y méprendre à un marécage. Sitôt les unioniste arrivent-ils à résoudre un malentendu qu’un autre vient accentuer les divergences et fait monter la tension au sein des structures du parti. La restructuration du parti et la constitution des listes à présenter pour les élections municipales du mois de mai prochain exacerbent les passions des membres du bureau politique divisé en deux clans. Le premier clan, composé notamment de MM. Mustapha Yahyaoui, Abdelmalek Laâbidi et Taïeb Feki, compte, selon des sources dignes de foi, «exercer une pression durant la réunion du Bureau politique prévu pour aujourd’hui sur les autres membres afin d’acculer le clan ayant M. Ahmed Inoubli, secrétaire général du parti, pour chef de file à accélérer le rythme de la restructuration du parti et à opter pour la transparence concernant la tenue des congrès des fédérations, l’octroi de nouvelles cartes d’adhésion et la formation des listes relatives aux municipales de mai prochain». Ce groupe mécontent appelle également le Bureau politique à tenir des rencontres hebdomadaires du Bureau politique afin d’accélérer les préparatifs pour le congrès tout en accusant l’autre clan de vouloir prolonger les délais du congrès afin de mieux tisser des alliances. Sur ce point, M. Moncef Chebbi, membre du Bureau politique et porte-parole du parti, précise que «le règlement intérieur stipule la tenue des réunions du Bureau politique une fois tous les quinze jours et quand nécessité il y a». M. Chebbi fait remarquer également que les «détracteurs du Bureau politique cherchent à tenir le congrès dans les plus brefs délais sans participer aux préparatifs» en indiquant que certains membres mécontents s’absentent souvent durant les réunions du Bureau politique et ne participent même pas aux congrès des fédérations auxquelles ils appartiennent. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com