Nationale A (20ème J.) : Il fera chaud du Nord au Sud !





Le derby CA - ST dominera cette vingtième journée mais rien ne dit que les autres oppositions seront dénuées d’intérêt. Loin s’en faut. Le stade de Radès qui retrouve son activité ces derniers temps, travaux à El Menzah obligent, sera le théâtre cet après-midi d’un derby entre le Club Africain et le Stade Tunisien. Voilà un duel qui nous rappelle une certaine finale 2003 sur cette même pelouse et remportée par les gars du Bardo, conduits par Ahmed Mghirbi. Mais depuis cette date-là, bien des choses ont changé et le technicien stadiste n’a plus les Sallami, Selliti, Ouertani et Marzouki sous ses ordres. Cette nouvelle donne confère-t-elle un avantage aux Clubistes. Peut-être bien sur le papier mais d’habitude le derby cache des inconnues et les Stadistes ne partent pas battus d’avance malgré les problèmes qu’ils connaissent ces derniers temps. A Sousse, le leader étoilé qui garde ses distances avec ses poursuivants tentera d’engranger trois nouveaux points, à sa portée d’ailleurs, face à l’ES Béni Khalled pour multiplier ses chances dans la course au titre. Son dauphin, l’Espérance qui a retrouvé son efficacité offensive jeudi face à l’O.Béja, gagnerait à garder cette même flamme pour réussir son déplacement à Zarzis une semaine avant de croiser le fer avec Al Hilal du Soudan. L’autre prétendant, le CSS, cherchera à Gafsa de récupérer les points qu’il a ratés dimanche dernier à Sfax pour ne pas perdre le contact avec le leader avant de le recevoir au Mhiri dans peu de temps. A Béja, les Cigognes livreront aux Hammam-Lifois un match à six points car un succès leur permettra de s’accrocher au peloton, sinon le maintien sera bien difficile plus tard. Enfin cette même journée nous offrira deux oppositions entre clubs appartenant au milieu du tableau et qui ne nourrissent pas à l’heure actuelle de craintes particulières. L’AS Marsa visera la victoire face au CAB après celle remportée à Meknès alors que l’US Monastir voudra bien renouer avec le succès devant l’EOGK qui ne brille pas loin de ses bases même si elle est souvent difficile à manier. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com