Guantanamo : Le Pentagone veut se débarrasser de détenus





Le Quotidien-Agences Le Pentagone, contrarié par une série de décision de la justice américaine garantissant des droits aux prisonniers de Guantanamo, cherche activement à se débarrasser de plusieurs d’entre eux, en les remettant à leurs pays d’origine. Les responsables militaires font des déclarations de plus en plus explicites à ce sujet, tandis que les transferts s’intensifient. Selon le New York Times, le Pentagone entend diminuer de moitié la population actuelle de 545 détenus de Guantanamo, en relâchant certains détenus et en en remettant d’autres à des pays comme l’Arabie Saoudite, le Yémen, et l’Afghanistan. «Il n’y a pas d’objectif chiffré, nous examinons les dossiers des détenus au cas par cas», a commenté un porte-parole du Pentagone, Bryan Whitman. «Nous ne pouvons pas prédire combien de détenus nous allons transférer», renchérit le lieutenant Alvin Plexico. «Mais nous avons toujours dit que nous transférerons les détenus dont nous avons déterminé qu’ils ne représentent plus une menace, qu’ils n’ont plus de valeur en terme de renseignement, et qu’ils ne méritent pas d’être poursuivis». Ces derniers mois, les autorités militaires américaines ont notamment transféré 80 Afghans, quatre Britanniques et récemment trois Français.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com