Nationale A (20ème J.) : L’E.S.S. continue, les poursuivants aussi !





Les amateurs du suspense ont dû déchanter. La 20ème journée a permis aux meilleurs de l’emporter avec plus ou moins d’aisance alors que ceux appartenant à la même classe n’ont pu se départager. Même le derby CA -ST n’a réservé aux présents du stade de Radès ni émotions ni spectacle de choix. Le club du Bardo qui continue à manger son pain noir, n’a tenu qu’une mi-temps. Après la pause, Zouabi et sa défense ont pris eau de partout et ont fini par céder par quatre fois devant les coups de boutoir des hommes de Maâloul, plus forts sur plus d’un plan. Le résultat final aurait même pu être plus lourd. Voilà donc une victoire qui redonne espoir aux Clubistes et une défaite qui ne fait qu’enfoncer les Stadistes aux bas étages de la hiérarchie. A Sousse, le leader étoilé n’a pas fait de détails face à la modeste ES Béni Khalled, rassurant ses fans après le doute qui a suivi sa dernière sortie à Hammam-Lif. Les deux outsiders, l’Espérance et le CS Sfaxien, ont réussi leurs déplacements avec plus ou moins de bonheur. Le club sang et or a remporté un succès logique et sans histoire aux dépens de son homonyme de Zarzis, alors que la formation Noir et Blanc a connu les pires difficultés avant de renverser la vapeur en sa faveur en quelques minutes grâce aux buts de Essafi et Junior. Deux succès qui leur permettent de continuer à mettre la pression sur le premier du classement. La cinquième victoire de la journée a été remportée par l’US Monastirienne face à une bonne EOG Kram. Les Sahéliens ont retrouvé à l’occasion leurs meilleures sensations et s’installent désormais dans une bien confortable septième loge. Les deux dernières oppositions se sont soldées par deux parties vierges. Marsois et Bizertins d’un côté et Béjaois et Hammam-Lifois de l’autre, ont été incapables d’aller au-delà du point du nul, mais parmi ces quatre formations, c’est sûrement l’Olympique de Béja qui doit avoir le plus de regrets vu qu’il vient de rater le coche dans un match à six points et l’occasion de quitter la peu enviable place de lanterne rouge. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com