Vers un accord inter-palestinien sur la trève avec Israël





Le Caire-Agences L'Autorité palestinienne et les formations palestiniennes s'orientaient hier au Caire vers un accord sur la poursuite de l'accalmie dans les attaques et attentats anti-israéliens, le plus important groupe armé, le Hamas, souhaitant désormais rejoindre la vie politique. Le dialogue entamé mardi dans la capitale égyptienne "doit aboutir à un accord" sur l'accalmie et les conditions de sa poursuite, a déclaré le porte-parole du Hamas, Mohamed Nazzal, aux journalistes. Le porte-parole a souligné l'atmosphère positive des réunions et salué les propos du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas qui, dans son allocution d'ouverture, avait insisté sur le dialogue démocratique, "seule alternative pour réaliser l'union nationale palestinienne". "Il est clair que nous aboutirons à un accord sur une accalmie", a affirmé hier un membre de la délégation du Fatah, Samir Macharaoui, principal artisan de la tenue de ce dialogue interpalestinien; le chef des services de renseignement égyptiens Omar Souleimane a exhorté les participants à "parvenir à un accord consolidant l'atmosphère d'accalmie actuelle". La réunion du Caire "prouve au monde que nous aspirons à une ère nouvelle où règne la paix et où la paix remplace la violence", a ajouté le général Souleimane mardi soir. Le Hamas veut "donner une chance" à Abbas, pour qui l'accalmie et la stabilité dans les territoires palestiniens sont susceptibles de pousser la communauté internationale à multiplier ses pressions sur Israël pour l'amener à "alléger les souffrances du peuple palestinien et à se diriger vers une reprise des négociations politiques", selon cette même source.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com