Banques/ La migration vers les cartes à puce en route





Pour prévenir la fraude et la contrefaçon des cartes bancaires tunisiennes, l’Association professionnelle des banques de Tunisie (APBT) a entamé récemment des travaux de migration des cartes magnétiques à la carte à puce. Tunis-Le Quotidien L’objectif de ce projet élaboré par l’APBT en coordination avec la Société monétique de Tunisie est de renforcer davantage la sécurisation des transactions qui s’effectuent par voie électronique en Tunisie. D’après les études de satisfaction menées dans ce sens par les fournisseurs des services de paiement électronique, le facteur sécurité est déterminant quant à l’importance du nombre des individus qui utilisent cette modalité de paiement et, par conséquent, sur le volume des transactions électroniques. D’après M. Moncef Kartas, responsable à l’ATBT, les nouvelles cartes sont conformes aux normes internationales en matière de sécurité et ce, grâce à la technique de la puce électronique qui permet une meilleure protection des données contre toute tentative de piratage ou de contrefaçon. Le responsable de l’APBT tient à indiquer que, dans le monde, l’utilisation des cartes à puce est en passe d’être généralisée d’où la nécessité pour la Tunisie de s’adapter à cette mutation pour être à l’abri des fraudes qui peuvent être menées à partir de l’étranger via le réseau Internet. * Davantage de sécurité Dans ce même chapitre, des sources au sein de l’Agence tunisienne de la sécurité informatique nous indiquent que les dispositifs mis en œuvre en matière de sécurisation du réseau des banques sont très performants et que les individus doivent de la sorte avoir plus de confiance aux techniques électroniques et informatiques qui permettent d’effectuer leurs transactions. * Un marché en expansion La migration de la carte magnétique à la carte à puce devrait être entamée dans un premier temps par le remplacement de 150 mille cartes bancaires par de nouvelles cartes. On croit savoir à ce sujet que près de 10 mille cartes de la nouvelle génération sont déjà fin prêtes à être mises en circulation. Notons, par ailleurs, que le nombre total des cartes bancaires qui sont actuellement en circulation en Tunisie se situe aux alentours de 840.368 cartes bancaires magnétiques à travers lesquelles leurs détenteurs ont effectué quelque 637.218 opérations de paiement et 203.150 opérations de retrait d’argent via les distributeurs automatiques de billets dont le nombre est de 622 unités à travers le pays. Pour ce qui est du chiffre d’affaires réalisé durant le trimestre allant du 1er novembre 2004 au 31 janvier 2005, et d’après les statistiques de l’APBT, la valeur globale des transactions a été de l’ordre de 1.169.992 dinars dont 180.101 dinars concernant les transactions-achat effectuées auprès des commerçants. D’après les estimations des responsables de la profession bancaire, et grâce à l’introduction des cartes à puce, le volume des transactions et du commerce électronique devrait évoluer davantage en raison des multiples avantages en terme de sécurité qu’offre cette nouvelle génération de cartes électroniques. Hassen GHEDIRI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com