Après l’appel US au désarmement : Le Hezbollah persiste et signe





Le Quotidien-Agences Le chef du Hezbollah, cheikh Hassan Nasrallah, a rejeté la main tendue par le président américain George Bush en échange du désarmement de la milice libanaise chiite pro-syrienne et pro-iranienne. "Nous sommes prêts à demeurer jusqu'à la fin des temps une organisation terroriste aux yeux de Bush mais nous ne sommes pas prêts à abandonner la protection de notre pays, de notre peuple, de leur sang et de leur honneur", a déclaré cheikh Nasrallah à Beyrouth. George Bush "ne fait rien pour faire cesser les survols (israéliens du Liban) et l'agression (israélienne) ou pour la libération des prisonniers (palestiniens). Au lieu de cela, il fournit une protection" à l'Etat hébreu, a lancé le chef du Hezbollah lors d'un entretien de trois heures à la télévision libanaise "Al-Manar". Le Hezbollah est largement soutenu par les 1,2 million de chiites libanais et s'est rendu populaire en luttant contre l'occupation israélienne du Liban-Sud, qui s'est achevée au bout de 18 ans avec le retrait israélien en 2000.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com