Jendouba : Une femme divorcée à la tête d’un nid de débauche





Au lieu de chercher à refaire sa vie, elle a choisi de faire l’intermédiaire dans des affaires de prostitution dont les héros sont des jeunes filles et des dames mariées ayant un petit faible pour les billets de banque et autres privilèges fournis par les hommes amateurs de nuits chaudes… Tunis - Le Quotidien Le divorce en soi n’est pas un drame, mais il peut l’être lorsqu’on en profite pour s’adonner à des activités douteuses. C’est que de temps en temps on entend parler de quelques femmes divorcées impliquées dans des affaires de débauche et qui terminent ainsi leurs chevauchées derrière les barreaux. Cela ne veut en aucun cas dire que le divorce favorise ce genre de comportement parce que des dames divorcées qui militent pour mener une vie respectable, il en existe plusieurs et même beaucoup. L’on peut dire que la principale protagoniste dans cette affaire est une exception et ne fait donc pas la règle. Séparée d’avec son mari depuis quelques mois, elle s’est lié un autre homme devenant au passage sa maîtresse. L’amant s’en est allé lui louer un appartement pour abriter leurs rendez-vous amoureux. Et voilà qu’un jour, la maîtresse avait invité une amie pour passer la nuit chez elle. Cela a coïncidé avec l’arrivée de l’amant qui, à son tour, voulait s’offrir du bon temps à côté de sa dulcinée. Il faut dire que pour mettre un peu d’ambiance, notre bonhomme a pris l’habitude de prendre un ou deux verres avec sa maîtresse avant de passer «aux choses sérieuses». Seulement, ce soir là, l’amant ne pouvait plus cacher son admiration pour l’amie de sa maîtresse, une jeune femme âgée de vingt-trois ans et disposant d’une grâce et d’une beauté du genre à éveiller les instincts les plus bas. La maîtresse qui a rapidement compris ce qui tournait dans la tête de son amant, s’est fait un malin plaisir de faire monter un peu la tension et ce, en offrant de l’alcool à la jeune fille, histoire de voir un peu sa réaction aux avances timides de son propre amant. Du coup, elle décida d’agir plus directement, en demandant à la jeune fille de venir partager le lit de son amant. Hésitante au départ, l’amie finit par céder aux avances de notre bonhomme qui pour la récompenser, lui a remis une somme d’argent. Depuis, l’aventure s’est transformée en une intermédiaire entre les amis de son amant et des filles et même des dames mariées qui voulaient monnayer leurs charmes. Lassés et irrités par les activités de leur voisine, d’honnêtes citoyens ont pris l’initiative d’informer les autorités. Dès lors, l’appartement a été mis sous surveillance jusqu’à ce que les enquêteurs constatent et confirment les informations rapportées par les voisins de la suspecte. Munis d’une commission rogatoire, ils ont effectué une descente qui a permis l’arrestation de deux hommes et deux femmes pris en flagrant délit. C’est que le quatuor circulait à l’intérieur de l’appartement presque nu. Ils ont été mis en détention en attendant d’être traduits devant la justice. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com