Sfax : Arrestation de trois cent treize candidats à l’immigration clandestine





C’est l’une des plus importantes opérations d’immigration clandestine qui a failli coûter la vie à trois cent treize personnes de différentes nationalités. Partis à bord d’une felouque, d’un pays voisin, des candidats à l’immigration clandestine ont été sauvés in-extremis par une unité de la garde nationale dont les agents ont fait preuve d’un bravoure et d’un courage inégalables évitant ainsi qu’un véritable drame ne se produise... Tunis - Le Quotidien Une unité de la garde nationale relevant du commissariat maritime de Sfax est intervenue hier matin en pleine mer pour sauver les passagers d’une felouque transportant trois cent treize personnes qui rêvent de traverser la Méditerranée pour s’installer en Europe. Partis d’un pays voisin, ces candidats à l’immigration clandestine s’étaient arrangés avec un intermédiaire pour les emmener en Italie à bord d’une felouque. Chacun des voyageurs a payé entre mille et mille cinq cents dinars. Seulement, arrivés au niveau des eaux territoriales tunisiennes et plus précisément au large de la ville de Sfax, le moteur de la felouque est tombé en panne. Du coup, la barque s’est renversée et les passagers ont dû lutter contre les vagues et le mauvais temps pour sortir indemnes de ce périple. Cet incident a coïncidé avec le passage d’une unité de la garde maritime qui patrouillait dans cette zone. Rapidement, l’alerte a été donnée et d’importants moyens de secours ont été dépêchés sur les lieux pour porter secours aux naufragés. Il s’agit de trois cent treize personnes de nationalités bengalaise, égyptienne, marocaine, zambienne et de dix-sept Tunisiens. Les suspects sont actuellement admis dans différents établissements hospitaliers de Sfax. En attendant, une information judiciaire a été ouverte pour déterminer les responsabilités des uns et des autres. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com