Les jeunes et les vacances du printemps : Le temps s’égrène entre révisions et divertissements





Certains jeunes entrent en force dans ces vacances de printemps dans le but de passer du bon temps. D’autres n’ont qu’une seule intention : réviser, à fond la caisse. Tunis-Le Quotidien Ils pensent tous à ces vacances du printemps qui se placent jusqu’à maintenant sous le signe du beau temps. Il fait doux et chacun souhaite profiter de cette clémence de Dame Nature. On cache les cartables, on oublie les cahiers et une seule instruction «have a good time !». Mais, ces quinze jours ne seront pas réservés exclusivement au divertissement. Il y a ceux qui vont tourner la page de l’école, deux semaines durant. Et il y a ceux qui doivent bosser et comptent sérieusement le faire. Pour ce qui est des jeunes gens qui ne sont pas en classes terminales aussi bien au lycée qu’au supérieur, les vacances seront exploitées jusqu’au bout. Quant à nos jeunes concitoyens qui se préparent pour le bac ou qui fignolent leurs mémoires de fin d’études, il y aura d’abord du travail et peut être par la suite un peu de divertissement. Salah Fériani en fait partie. Il est étudiant en quatrième année à l’IHEC. «Je vais me consacrer totalement à la révision pour l’examen final et à la préparation de mon mémoire», dit-il. Toutefois, Salah envisage de partir avec les scouts à Sousse. «Ce sera juste pendant les quatre premiers jours des vacances. Cette excursion me permettra de me relaxer et de mieux entamer ma révision», ajoute-t-il. Dès que son excursion prendra fin, Salah pliera ses bagages et prendra la route pour Gafsa, sa ville natale où il passera le reste des vacances auprès de sa famille. La révision, c’est aussi ce que projettent de faire Aymen Tlili et Safa Boubaker, tous deux candidats au bac. Ils vont profiter au maximum de ces quinze jours afin d’avancer dans leurs préparations pour l’examen. Au départ, Aymen avait un autre programme à part celui de bosser. «J’avais prévu avec mes amis d’aller passer quelques jours à Tabarka ensuite à Djerba. Mais j’ai dû annuler ce voyage en dernière minute parce que ma révision est prioritaire», précise-t-il. Ainsi, le planning de ces vacances est clair. «Le matin, je poursuis mes entraînements au rugby à El Menzah. Les après-midi et les soirées, je les consacre à la révision», Aymen va quand même se permettre un peu de temps agréable les samedis soirs. Quant à Safa, elle va se contenter de rencontrer ses amies du quartier et aller peut-être prendre un café histoire de décompresser. Sinon, elle attaque ses vacances avec un plan de révision assez sévère. «La première semaine, je vais la réserver aux matières principales. Et le reste des matières, je les travaillerai durant la deuxième semaine». Safa a déjà collecté des devoirs de l’année précédente sur lesquels elle bossera à partir de ce lundi. Amor Kaouech et Amine Ben Romdhane sont des étudiants. Le premier rentre à Zarzis et le second prendra la direction de Siliana. Concernant Amor, il compte bien casser le rythme et se reposer convenablement. «Franchement, je ne prévois rien de particulier. Mais je vais comme d’habitude jouer au foot dans mon quartier. C’est notre tradition lors des vacances». Et c’est en dernier lieu que notre interlocuteur jettera un coup d’œil sur ses cours. Pour sa part, Amine ne programme aucune révision. «A chaque fois que je pense réviser, je ne fais rien en fin de compte. Alors je songe plutôt à passer de bons moments de repos». Amine se prépare donc pour un tournoi de football qui l’attend les 20 et 21 mars 2005. Il s’agit d’un tournoi organisé par la Maison des Jeunes de Siliana à l’occasion des fêtes de l’Indépendance et de la Jeunesse. «Chaque quartier participe avec une équipe et que la meilleure gagne !», explique Amine. Notre interlocuteur se considère comme un habitué de ces tournois depuis qu’il était au lycée. En plus du foot, il compte accompagner son oncle, comme à chaque vacances, dans ses parties de chasse au lièvre dans la montagne. M.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com