Embellissement de la capitale : Opération lifting pour Bab Souika, Halfaouine et Bab Saâdoun





Tunis - Le Quotidien Bab Saâdoun, Bab Souika, Halfaouine et certaines importantes avenues de la capitale vont subir un lifting pour garder toutes leurs authenticités. Les contribuables seront appelés à participer à certains frais conformément aux textes de la loi en vigueur. Plusieurs questions se rapportant au réaménagement et à l’embellissement de certaines avenues et quartiers de la capitale ont été examinées hier lors de la réunion du Conseil municipal de la ville de Tunis. Ainsi, la place Halfaouine, la place Bab Souika, l’avenue de Paris, l’avenue de la Liberté, l’avenue des Etats-Unis, l’avenue de Carthage, l’avenue Habib Thameur et la rue de Rome vont subir un coup de jeune. Les façades seront réaménagées, les sols seront revêtus par du granit, des réverbères modernes et new-look seront installés aux abords des avenues citées. Une importante enveloppe a été consacrée pour la mise en œuvre de ce programme. Le projet d’embellissement des principales avenues de la capitale coûtera la bagatelle de 5,2 millions de dinars parmi lesquels il faut compter 2 millions de dinars pour le granit, dont les stocks sont actuellement disponibles. Le réaménagement de la place Bab Saâdoun, la Place Bab Souika et l’avenue Ali Belhaouane coûtera aux contribuables près de 600 millions de dinars, tandis que le réaménagement de la place Bab Souika a été estimé à 120 millions de dinars. Les riverains et les habitants des quartiers concernés par cette opération de lifting vont contribuer directement aux frais. La municipalité de Tunis va œuvrer au remboursement des sommes conformément aux textes en vigueur, régissant les relations entre les contribuables et leur municipalité. * Parkings Concernant l’entretien des immeubles, les responsables municipaux vont examiner les meilleurs moyens de convaincre les propriétaires à faire les ravalements nécessaires avant d’intervenir directement dans les cas extrêmes. La création de nouveaux espaces de stationnement a été été examinée par le Conseil municipal. Des terrains ont été acquis par la municipalité de Tunis pour réaliser de nouveaux parkings à Mdak El Halfa (350 places), à Bab Souika (350 places), l’avenue Ali Belhaouane (600 places), la place Bab El Khadra (400 places). Une fois achevés, les projets permettront d’atténuer un tant soit peu le problème du stationnement dans la capitale et de donner une seconde jeunesse à certains quartiers de la capitale. Lotfi TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com